Le sport et moi, une belle histoire

6c99fdba691e45358bca39a89ca649c1
Aujourd’hui je me concentre sur mes motivations (image ici)

Holà muchachas !

Me revoici pour un article un peu plus personnel. Suite à mon petit coup de mou du mois de novembre, j’ai retrouvé une motivation d’enfer pour le sport et je suis particulièrement heureuse de m’y tenir car cette pratique ne m’apporte que du positif 🙂

Le sport, j’ai toujours plus ou moins aimé ça. Plutôt bonne à l’école dans les sports collectifs, j’ai également suivi des cours de danse contemporaine pendant de nombreuses années et allais régulièrement en famille à la piscine. Disons qu’au lycée, j’ai un peu délaissé tout ça pour mieux reprendre lors de ma première année universitaire. Arrivée à la fac, j’ai décidé de me mettre à la course à pied. Sans vraiment devenir une acharnée, j’enfilais mes baskets 3 à 4 fois par mois et je continuais mes séances hebdomadaires de natation (que je loupais assez régulièrement pour faire la fête hem hem). Ma pratique a toujours été un plaisir, au fil des années mes motivations ont changé et reflètent mon état d’esprit du moment.

  • Sport et gestion du poids

Puis j’ai fait une année Erasmus (dans un pays plutôt festif et qui aime le gras). Comment vous dire… Enchaîner la fiesta, la nourriture et le rythme de vie complètement décousu m’a rapidement fait prendre du poids et, accompagnée d’une de mes copines, je me suis inscrite pour la première fois à une super salle de sport dans ce nouveau pays d’accueil. Comme la vie là-bas est beaucoup moins chère qu’ici, c’était vraiment une salle de luxe (en tout cas je n’ai jamais retrouvé l’équivalent à un prix raisonnable) avec cours Les Mills à profusion, piscine, spa et coachs canons à volonté ! Bref, j’ai plutôt bien rentabilisé mon abonnement et sauvé les dégâts de cette année à l’étranger (je ne suis revenue qu’avec 3 kilos supplémentaires, ce qui est plutôt satisfaisant). À cette époque, j’aimais le côté ludique des cours collectifs et j’avais essentiellement pour objectif de, sinon perdre, maintenir mon corps à un certain niveau de forme.

  • Sport et gestion du stress

Une nouvelle année commençait, dans une nouvelle ville et avec des enjeux beaucoup plus importants « universitairement » parlant. Et là, le bon gros stress est intervenu. Je stressais, je mangeais. Je me suis donc réinscrite très rapidement à salle de sport du coin. Keep cool est devenue ma bouffée d’oxygène pendant ces deux années d’intense travail. Parallèlement à cela, je me suis remise à la course à pied et au fitness (j’avais la chance d’avoir une autre amie passionnée de fitness qui me faisait faire des cours en extérieur qui me pulvérisaient le fessier d’efficacité). On peut le dire, je dépensais toute mon anxiété par une utilisation intensive des machines cardio. Je téléchargeais un bon podcast (en tête, l’émission « l’heure du crime » sur RTL, oui oui oui….) et c’était parti pour transpirer un bon coup et ne penser à rien.
Tout ce que disaient ces articles heathy était donc vrai, le sport permet d’évacuer le stress. En effet, l’activité physique entraine la  production d’hormones de bien être appelées « endorphines » permettant d’abaisser le degré d’anxiété, de se sentir mieux et d’améliorer la qualité du sommeil. En parallèle, le cerveau libère aussi de la dopamine (oui oui, le même truc que les drogues) qui explique et provoque cet état  bien connu de plénitude et d’euphorie ressenti à la fin d’une séance.

En gros, j’ai continué cette habitude pendant longtemps, en allant 3 à 4 fois par semaine m’enquiller un bon shot de sport. Et ça m’allait très bien puisque cela me procurait énormément de plaisir et, je m’en rend compte avec du recul, m’a permis de tenir le coup de ce rythme éreintant. J’avais besoin de ce sentiment de tout contrôler/gérer et j’avais la satisfaction d’au moins contrôler mon corps.

  • Sport et sociabilité

Dernièrement (avec le chômage toussa toussa , faut vraiment que j’écrive un article là-dessus) j’ai trouvé de nouveaux avantages à ma pratique sportive. Seule et isolée à cause de ma situation professionnelle, je me suis encore inscrite dans une nouvelle salle. Cette fois-ci, point d’enseigne nationalement reconnue, mais une toute petite salle de sport indépendante, avec quelques machines cardio et une majorité d’engins de tortures adapté à la musculation. Si ma première séance s’est avérée calamiteuse par un manque de connaissances de chaque machine, j’ai rapidement pris beaucoup de plaisir à m’y rendre plusieurs fois par semaine. Je me suis rendue compte que la musculation était un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes. Et je peux vous assurer, quand on tourne en rond chez soi, qu’on ne rencontre plus de nouvelles personnes pendant une durée indéterminée, ça fait beaucoup de bien! D’autant plus que les résultats physiques sont bluffants. Moi qui ne jurais que par le cardio (je reste toujours une adepte) me voici complètement convertie.

De plus, pratiquer la musculation ou le renforcement musculaire demande un excellent mental et on trouve rapidement du soutien de la part des habitués. J’y ai découvert un univers basé sur l’entraide et le respect, personne ne te juge quel que soit ton niveau (c’est pour le moins le cas là ou je vais).

c2740b57379616eeb72ce5f85d1e4c16
Mon état d’esprit du moment (image trouvée ici)

Aujourd’hui, je suis doublement satisfaite d’aller à la salle puisqu’en plus de me dépenser, même si parfois j’ai la flemme, j’y retrouve de nouveaux amis qui me boost et me conseillent toujours avec plaisir et je me créé un corps canon. Et ça, c’est tout bon pour moi 🙂

Et vous, quelles sont vos bonnes raisons de faire du sport?

Publicités

3 réflexions sur « Le sport et moi, une belle histoire »

  1. Je fais du sport pour me prouver que je suis capable de faire comme tout le monde malgré la maladie, pour me dépasser, pour me sentir fière, pour atteindre mes objectifs, pour me faire plaisir, pour me défouler, pour évacuer les émotions…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s