J’ai testé : les produits Lavera

Bonjour à tous!

Pour poursuivre cette semaine sur le thème de la beauté et du soin de ma personne, je vous présente une petite revue de la marque Lavera que j’ai découverte dans mon Biocoop local. Comme vous le savez, depuis quelque temps j’essaye au maximum d’utiliser des produits naturels comme produits cosmétiques. Malheureusement, les prix de ces produits éthiques et de bonne composition sont souvent élevés pour des résultats plutôt aléatoires. j’avais besoin d’un nouveau shampoing naturel et lorsque j’ai vu les mini-prix et le nombre de produits proposés par la marque Lavera, je n’ai pas longtemps hésité pour les tester. J’ai également pris un nettoyant visage pour perfectionner ma routine de démaquillage que je trouvais insuffisante (je me contentais d’un démaquillage à l’eau micellaire).

P1000641
Photo de famille
  • Basis sensitiv, Lait nettoyant 2 en 1, au jojoba bio & au beurre de karité bio:

Ce qu’en dit la marque : Le Lait nettoyant 2en1 de lavera réunit un produit nettoyant doux et un démaquillant dans un seul produit. La douceur du lait nettoie et prend soin de la peau grâce à ses huiles biologiques précieuses. Également adapté pour les contours des yeux sensibles.

Ce que j’en pense : J’adore ce produit! très efficace, la texture n’est ni trop épaisse, ni trop liquide et le tube, léger, est très pratique. Certifié bio, ce nettoyant est effectivement un produit extrêmement doux que je prend énormément de plaisir à utiliser. Après usage, la peau est bien nettoyée, toute douce et ne tire pas. Ce qui est un très bon point en hiver, alors que ma peau est complètement sèche (mais grasse aussi) (paye ta peau de m****). Je recommande pour toutes les peaux!

  • Shampooing volume à l’orange et au thé vert:

Ce qu’en dit la marque : Le Shampooing Volume lavera à l’orange bio & au thé vert biovivifie et renforce les cheveux fins de la racine jusqu’à la pointe sans les alourdir.

Ce que j’en pense : Ayant déjà testé des shampooings naturels et bio c’est avec un peu d’appréhension que j’ai testé ce produit. Jusqu’à présent ces types de shampoing que j’avais testé ne moussaient presque pas et me laissaient le cheveu tout raplapla… Et, là encore, c’est une très bonne surprise ! Le cheveu est bien lavé (c’est la moindre des choses) mais surtout il reste beau. Pour l’action de volume je n’ai pas remarqué de différence (mais j’ai déjà pas mal de volume) par contre j’ai remarqué que mes cheveux regraissaient beaucoup moins rapidement. Pour l’instant, je n’y vois que du positif, espérons qu’il ne me dessèche pas les cheveux. Bref, un super shampooing que je vous conseille et dont l’odeur orangée est particulièrement agréable !

  • Après shampoing soin réparateur – rose kératine :

Ce qu’en dit la marque : Le Masque de soin réparateur Lavera à la rose bio & à la kératine de plantes lisse la structure du cheveu et l’hydrate. Les cheveux sont visiblement plus souples et plus sains.

Ce que j’en pense : j’utilise systématiquement un après-shampooing pour démêler mes cheveux épais et n’ai pas d’attente spécifique quand à ce type de produit (si ce n’est qu’il démêle, bien sûr). Ce soin est de premier abord surprenant car très doux et crémeux, la texture est assez différente des après-shampooings classiques. À ma première utilisation j’ai eu tendance à en mettre beaucoup trop pour retrouver cette sensation « glissante » que laisse les après shampooing. Mais du coup mes cheveux ont regraissées beaucoup trop vite… Erreur que je n’ai pas réitéré et désormais je suis entièrement satisfaite de ce produit, qui n’est pas révolutionnaire, mais qui fait son job niveau démêlage.

 
Pour conclure, je suis très contente d’avoir découvert les produits de la marque Lavera. Leur composition ultra clean et la qualité de leurs résultats sont d’excellents points positifs. Il me tarde maintenant de découvrir leur gamme de soin visage pour voir si le niveau est tout aussi bon.

Quelle est votre marque favorite de soins naturels?

 

Prendre soin de ma peau : La bonne résolution hebdomadaire #2

Hello à tous !

Nous voici déjà à la seconde édition de notre bonne résolution de la semaine, que le temps passe vite. Le temps passe d’autant plus vite que j’ai commencé la semaine dernière à travailler et que je ne vois plus mes journée passer (je passe tellement de temps dans les transports…). Cette première semaine marque le début d’une nouvelle vie pour moi, de la fin de mes études au stade du premier emploi, un grand moment qui s’accompagne sans surprise de beaucoup de doutes, de stress et de pression. Et cela se répercute évidement sur l’état de ma peau. Mon acné est revenue, la sensibilité de mon visage est maximale et des plaques de sécheresse apparaissent à cause des températures négatives… Parfait pour l’estime de soi…

Point de bonne résolution nécessitant un effort surhumain, mais juste l’idée de m’octroyer au moins une fois par semaine un moment rien qu’à moi pour me chouchouter et s’occuper de mon corps et de ma peau. Autant après la douche, j’ai l’habitude de m’enduire de crème hydratante, mais jamais je ne me fait de masque ou de gommage pour le visage. Si le gommage est un peu agressif, j’ai lu le plus grand bien du masque à l’argile. J’ai donc jeté mon dévolu sur le fameux masque à l’argile rose de Cattier (à la composition très naturelle et absolument pas cher du tout). Parfaite pour les peaux sensibles et délicates, l’argile rose est réputée pour apporter bonne mine et un teint éclatant. Ce masque Cattier est également enrichie en beurre de karité ce qui rend le masque à la fois purifiant et nourrissant, ce qui est parfait au vu de l’état de mon visage.

P1000639

Pour revenir sur ma résolution de la semaine de la semaine, j’ai bien pris le plie de prendre quotidiennement mon demi-citron dans de l’eau chaude. Pour l’instant pas de différence notable (en plus mon acné est de retour avec ce nouveau rythme de travail) pour le moment. Mais je garde tout de même cette habitude car 1. c’est un bon coup de boost pour me réveiller et 2. une semaine pour voir des effets, c’est un peu trop optimiste !

Bonne semaine !

Mes habitudes de lecture (Tag)

ac13c6c698af8fefc10bad668e57cf7c
Parlons lecture (photo)

Hello !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager un peu plus mes habitudes de lectrices grâce à ce tag que j’ai vu circuler sur pas mal de blog. Bien sur ce tag est ouvert à tous et si vous voulez le faire ou si vous l’avez déjà fait, partagé le, je serais ravie d’en savoir plus sur vous!

1. Est-ce que tu as un endroit préféré chez toi pour lire ?

Mon lit! Je suis formelle sur ce point, bien calée avec les oreillers, une couette douillette et me voilà parée pour lire pendant des heures.

2. Marque-page ou n’importe quel morceau de papier ?

Des marques pages j’en ai des tonnes, pourtant je ne les utilise presque jamais. Un bout de papier mais bien souvent une page cornée (et oui! certaines lectrices vont être horrifiées par ce que je dis) font l’affaire pour marquer ma page.

3. Est-ce que tu peux t’arrêter de lire n’importe où dans le livre ou dois-tu attendre la fin d’un chapitre ?

J’essaye la majorité du temps de terminer un chapitre pour  fermer mon livre. Mais je ne suis pas psychorigide sur ce point et il m’arrive malgré tout de m’arrêter n’importe où (surtout le soir quand je tombe de fatigue).

4. Est-ce tu manges ou bois quand tu lis ?

Quand je lis, je lis vraiment et je n’aime pas faire autre chose en même temps. Donc je ne mange pas! par contre je ne dis pas non à un petit thé, surtout en ce moment lorsque je me cale à coté de la cheminée avec mon plaid pour lire (plus cliché du meurt, mais c’est limite si je ne suis pas mieux que dans mon lit)(mais bon ça ne marche que si la cheminé fonctionne).

5. Multi-tâches : musique ou télévision en lisant ?

Pas du tout! Impossible de me concentrer avec des bruits extérieurs, je n’arrive pas à me concentrer et à rentrer dans l’univers du livre.

6. Un livre à la fois ou plusieurs ?

Plusieurs! je n’ai aucune difficulté à jongler entre plusieurs histoires en même temps. Souvent, lorsque je n’avance pas dans un livre, je me plonge dans un autre pour patienter et je retrouve avec plus de facilité le premier. Sur ma table de chevet j’ai quasiment tout le temps 2 livres en cours.

7. Lire à la maison ou ailleurs ?

Partout ! Chez moi, dans le train, le métro, dans une salle d’attente. Autant la télé ou la musique me dérangent chez moi, autant à l’extérieur la lecture me permet de rester dans ma bulle.

8. Lis-tu à voix haute ou en silence dans ta tête ?

Le plus souvent dans ma tête, mais lorsque je me rend compte que je ne suis plus attentive à ma lecture je me surprend à lire quelques lignes à voix haute pour me recentrer sur l’histoire.

9. Est-ce qu’il t’arrive de sauter des pages ou même de jeter un coup d’œil plus loin dans le livre ?

Ça jamais! je ne veux pas savoir ce qu’il se passe, sinon cela me gâche toute ma lecture. J’ai une amie qui lit systématiquement le dernier chapitre d’un livre avant de le commencer : cette habitude m’horrifie!

10. Casser la tranche ou la garder intacte ?

Cela m’est complètement égal. Comme vous l’avez vu pour le marque page, corner, plier ou abimer mon livre ne me pose pas problème. C’est un objet qui me suit partout et qui vit en même temps que moi, je ne le considère pas comme un objet d’art.

11. Est-ce que tu écris dans tes livres ?

Dans les romans, jamais, mais je note dans des carnets certaines phrases qui m’inspirent. Par contre dans les livre de « développement personnels » ou plus « pratiques » il m’arrive très souvent de prendre des notes à même le l’ouvrage.

Question supplémentaire : Quel livre lis tu en ce moment?

Je viens de terminer le premier tome de la dystopie The book of Ivy, de Amy Engel et je reprend pour l’occasion Wild de Sheryl Strayed (et je pourrais enfin voir le film lorsque je l’aurais terminé). Les deux sont de très belles découvertes!

Et vous, quelles sont vos habitudes de lecture?

4c8517fe6b5d0030bd46bce6a3163c5e
Avouez que lire à coté d’une cheminée c’est trop bien (photo)

Courrir par temps froid

Holà !!

Ça y est, c’est définitivement officiel, l’hiver et ses températures en dessous de zéro sont installés. Le point positif c’est que les commentaires du type « y’a p’us d’saison » vont enfin cesser mais le point très négatif c’est que ça ne motive pas du tout à courir en extérieur. Voici mes petites astuces pour faciliter la courses en extérieur lorsqu’il fait froid et quelques conseils pour éviter les accidents sportifs.

        L’équipement est l’élément central pour pouvoir bien courir en hiver. Certes les séances dans le froid font perdre plus de graisses que lorsque les températures sont douces. Mais ce n’est pas pour autant qu’on prendre le risque de perdre un membre à cause du froid. La technique de l’oignon est le meilleur moyen d’être à l’aise : 3 couches c’est l’idéal, mais il faut veiller à utiliser des tissus dits « respirant » qui évitent de retenir la transpiration et de finir trempé au bout de 15 minutes. Concrètement, le mieux c’est d’avoir donc un tee-shirt transpirant et près du corps, un veste chaude pour retenir la chaleur et un manteau protecteur, plus léger, qui permettra de protéger du vent ou de la pluie et qui pourra facilement être ouvert.

Bien sur un leggings long et épais (mais pas trop, pour ne pas non plus mourir de chaud, il fait pas -15° non plus) est indispensable. Mais surtout il faut impérativement couvrir ses extrémités avec des gants, un bandeau/bonnet pour couvrir la tête et les oreilles et un tour du cou.

Aussi, si vous courrez la nuit, ce qui est vite arrivé en hiver, il faut toujours veiller à rester visible des automobilistes et autres personnes via des bandes réfléchissantes et/ou de lampes. Un accident est si vite arrivé !

           Avant la séance: il est très important de bien s’échauffer dans un environnement chaud. Cette étape est très importante, car solliciter trop vite un muscle froid est le meilleur moyen de se blesser.

           Pendant la séance : Ce n’est pas parce qu’il fait froid que l’on transpire moins et qu’il faut ignorer l’hydratation! Au contraire, c’est tout aussi important puisque l’hiver implique souvent un climat sec et desséchant. Il faut toujours boire de l’eau avant et après sa séance (voir pendant si la sortie dure plus de 60 minutes) même si la sensation de soif est moins importante qu’en été.

Idem, si la sortie est longue et parce que par temps froid le corps se dépense beaucoup plus, toujours prendre quelque chose à manger (page de fruit, fruits sec, sucre) pour apporter de l’énergie. Par temps froid le corps dépense beaucoup plus.

Faites également attention au gel sur le sol, le risque de chute est décuplé et il serait dommage de stopper le sport à cause d’une jambe cassé.

            La fin de séance : C’est le moment le plus délicat car c’est là que l’on se rend compte si le tee-shirt en tissus respirant est réellement efficace. Si non, vos vêtements seront trempés et le mieux sera de rentrer chez soi très rapidement sous peine de mourir de froid. Bref, juste après votre run, les chances d’hypothermie et d’attraper un rhume sont décuplées. Dès que vous êtes chez vous, prenez vite une douche chaude et hydratez vous. Une fois au sec et au chaud vous pourrez ensuite vous étirer (dernière étape, encore une fois, indispensable).

Pour ma part, je n’ai pas fait de dépenses excessives pour mon équipement d’hiver. Décathlon et sa marque Kalenji sont mes meilleurs amis. Leur tissus techniques sont très bons et peu onéreux idéal pour une pauvre étudiante comme moi : textiles techniques, gants, accessoires et collants de qualité sont accessibles pour des prix mini !

Je cours la majorité du temps accompagnée. C’est à la fois rassurant et motivant puisque si la volonté n’est pas là, j’ai toujours quelqu’un pour me stimuler et m’encourager (même si cette personne m’accompagne en vélo^^)

J’espère que ces conseil vous seront utiles ! Je suis curieuse de connaitre vos astuces de course par temps froid !

 

4ec91d2d62586dfdba194b4523254bc3

Boire du citron chaque matin : La bonne résolution hebdomadaire #1

 

8b737958581d52f713044662b032ba2b
joli visuel trouvé ici

Bien le bonjour à tous !

Aujourd’hui c’est lundi et pour bien démarrer la semaine j’ai envie de mettre en place un nouveau concept hebdomadaire sur ce blog. Après mon article sur mes bonnes résolutions pour 2016 j’ai rapidement vu qu’elles seraient difficilement tenables si rien ne venait tout au long de l’année me rappeler ou m’inciter à les garder sur le long terme. Avoir une vie saine, voyager, me cultiver… sans stimulation au quotidien tout cela va vite tomber à l’eau.

Les bonnes résolution annuelles c’est bien, mais finalement

au bout de 3 semaines qui s’en soucis?

Tout en gardant ces objectifs en horizon, je propose de prendre chaque semaine une petite « résolution » toute simple qui me simplifiera ou améliorera mon quotidien par petite touche. Concrètement, pour ouvrir le premier épisode de cette série pour une année 2016 plus belle, j’ai décidé de boire chaque matin et à jeun un demi-citron pressé dans de l’eau tiède. Parait-il, ce simple geste peut révolutionner notre organisme. Doté de nombreuses vertus, le citron est bourré de vitamine C et d’antioxydants qui permettent de booster l’organisme et de l’immuniser au mieux pendant l’hiver. Mais surtout il permettrait d’améliorer visiblement l’état de la peau sur le long terme. Mais les bienfaits ne s’arrêtent pas là :

  • Nettoyage de la peau : naturellement antiseptique, la vitamine C aide à réduire les imperfections ainsi que les points noirs et permet d’éclaircir la peau (Attention, je ne conseille pas d’utiliser le citron à même la peau car le jus de citron peut dessécher la peau  si on est exposé au soleil);
  • Bonne haleine : l’acide citrique contenu dans le citron aide à avoir les dents saines réduisant de ce fait les problèmes de gencives et donc les problèmes de mauvaise haleine.
  • Il permet d’éliminer les toxines et d’aider son organisme à la digestion en facilitant la fonctionnement du foie et l’estomac. Fini les nausées et les brûlures d’estomac.
  • Participe à la perte de poids grâce à la pectine qu’il contient et qui réduit la sensation de faim et à son action légèrement diurétique (action qui permet aussi d’éliminer les toxines)
  • Contribue à traiter les soucis de santé type rhume, grippe ou fièvre (ce qui est bien utile en ce moment…)

…. Tout un tas de bienfaits qu’il serait dommage de ne pas tester !

P1000629

Pour ma part, j’ai retrouvé chez moi un objet très pratique qui me permet en un seul geste de presser mon citron sans perdre de temps le matin. Facilement trouvable sur internet (ici par exemple, mais j’en ai vu de beaucoup moins chers également sur Amazon) je ne peux que conseiller ce petit gadget.

Je vous donne rendez-vous dans un mois pour vous faire part de mes conclusions sur les qualités observables de ce nouveau geste matinal!

Le citron chaud du matin : testé et approuvé ou geste inutile? j’attends vos retours d’expérience 🙂

Pancakes Healthy : le petit dej’ express

Good Morning !

Ce matin je voulais changer de mes habituels flocons d’avoine en porridge pour une recette de pancakes qui me faisait de l’œil depuis longtemps ! et pour le coup la recette  est vraiment trèèèès rapide à faire, plutôt pas mal au niveau nutritif et tient au corps pour une bonne partie de la matinée. Idéal pour moi qui n’a pas beaucoup de temps pour me préparer le matin. Allez, 3, 2, 1 … c’est parti !

P1000618
Yum yum ! (Le temps de prendre tout ça en photo, ça avait refroidi…)(dur dur la vie de blogueuse)

Pour cette recette de pancakes healthy il faudra :

  • 1 œuf
  • 1 banane
  • 3 cuillères à soupe de flocons d’avoine
  • 3 cuillères à soupe de farine de sarrasin (ou toute autre farine que vous avez sous la main, je suis pas sectaire)
  • 3 cuillères à soupe de lait d’amande (ou tout autre type de lait, végétal ou pas)
  • 1 petite cuillère à café de levure

Pour gagner du temps, car chaque minute est précieuse au réveil, on met tout de suite une poêle à chauffer doucement sur les plaques. Pendant ce temps, on mélange tous les ingrédients dans un blender ou un mixeur (c’est la même chose, hein) et on obtient une pâte liquide assez épaisse quand même. C’est bon, maintenant il ne reste plus qu’à cuire le tout dans la poêle chaude avec un peu de matière grasse. Perso j’utilise de la margarine, mais il parait qu’avec de l’huile de coco c’est top. Donc vous mettez un bonne grosse cuillère dans votre poêle, et quand ça fait des bulles ou que vous arrivez à le décoller de la poêle c’est qu’il faut le retourner. Attention à ce que la poêle ne soit pas trop chaude sinon ça brule et c’est pas bon. Avec cette quantité d’ingrédients j’ai pu faire 4 beaux pancakes(ce qui est parfait pour une seule personne), auxquels j’ai ajouté un fruit, des baies de goji et un filet de sirop d’érable. Évidement vous pouvez les accompagner de pleins d’autres choses (la prochaine fois je teste avec du beurre de cacahouètes)!

Voila en 10 minutes c’était prêt et délicieux !

Si vous testez la recette dites moi ce que vous en avez pensé! et partagez vos idées de petits dej’ healthy

P1000619
Une dernière photo pour la route

 

Mes lectures du mois dernier #2

Holà!

Le voici, le voila (avec un peu de retard) le deuxième épisode de mes lectures du mois dernier ! L’acquisition de ma tablette Kindle a été très positive et m’a permis d’avoir un bon rythme de lecture. Vacances de Noel obligent, mes lectures ont été assez tournées sur ce thème.

  • Outlander, Tome 1 « Le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon

P1000610

L’histoire ? 1945. Claire, jeune infirmière, retrouve son mari Frank Randall dans un village écossais pour une seconde lune de miel – la première a été interrompue par la guerre. Alors qu’elle se promène dans la lande, elle découvre un ancien site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d’étranges rites. Fascinée, elle s’approche d’un grand menhir fendu… et se volatilise. Quand elle reprend conscience, elle est entourée d’hommes costumés qui se livrent bataille. Et curieusement, l’un des combattants est le sosie de son mari… A sa grande stupeur, elle comprend bientôt qu’elle est propulsée… en l’an de grâce 1743 ! Période troublée s’il en fut : l’Ecosse, occupée par les Anglais, est à feu et à sang… Ainsi commence une épopée sauvage et baroque où se mêlent fantastique et histoire, action, amour et humour.

Mon avis ? Quelle déception ! et pourtant j’attendais énormément de ce roman conseillé par beaucoup de monde du club de lecture auquel je participe. L’idée est pourtant séduisante, une femme voyage dans le temps, se retrouve chez les highlanders juste avant leur invasion par les Anglais et tombe amoureuse d’un brave et sublime autochtone. Oui mais voila j’ai été gênée par un nombre incalculables de détailles qui rendent l’histoire complètement absurde. Que ce soit le comportement de l’héroïne pas du tout cohérent par rapport à son époque d’origine(la 2ème guerre mondiale vient de se terminer, mais on croirait qu’elle se comporte comme si la révolution sexuelle venait d’avoir lieu), le comportement des autres personnages(on se croirait au moyen âge…) et même les réactions des protagonistes m’ont sidérés. Et ne parlons pas de la seconde moitié du livre qui se transforme toutes les 5 pages en littérature érotique souvent malvenue.
Vous l’aurez compris, je n’ai absolument pas été emballée par ce premier tome, et je ne pense pas poursuivre ma lecture…

  • La Danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan

P1000609

L’histoire ? Vous avez ri et pleuré avec Sandra Bullock dans le film La proposition ? Alors vous allez adorer le personnage de Kayla, workahlic et cœur sensible, dans ce roman de Sarah Morgan !
Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

Mon avis ? en promo sur Amazon et 2 jours avant Noël, je trouvais cette lecture particulièrement à propos. Une romance sans grande surprise peuplée de secrets de famille dans l’univers enchanteur du Vermont en plein hiver.
Un véritable roman chick lit de saison, agréable à lire, romantique et rythmé qui ne me laissera, certes, pas un grand souvenir mais qui m’a fait passé un bon moment pendant les vacances.

  • Les Fiancés de l’hiver (La Passe-Miroir #1) de Christelle Dabos

P1000606

L’histoire ? Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis ? Vanté par moult booktubeuses, je me suis laissée tenter par ce premier tome de la trilogie de La Passe-Miroir alors même que le l’hiver commençait à s’installer chez moi. Et quel plaisir de découvrir ce livre pendant la période qui s’y prête le plus! Passionnée de sagas fantastiques lorsque j’étais ado, ce roman m’a fait renouer avec le genre. On y découvre en même temps qu’Ophélie, l’héroïne, un univers fascinant et angoissant ou les non-dits, les traitrises et les mariages arrangés sont monnaie courante. L’héroïne est maladroite, pleine d’émotions et indépendante, difficile de savoir quel avenir se profile entre elle et son fiancé Thorn. Car oui, l’intrigue, à la fois politique, familiale et mystique,  prend son temps à se mettre en place. Je n’ai qu’une hâte, lire la suite !

  • Au bonheur des dames d’Emile Zola

P1000614
Alerte photo floue! Pardonnez moi…

L’histoire ? Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s’amoncellent, éblouissants, délicats. Tout ce qu’une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d’enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace.

Mon avis ? J’étais restée sur un opinion assez sombre des ouvrages de Zola, fresque sociales à la noirceur hyper réaliste. Pourtant, j’ai dévoré ma lecture et pris énormément de plaisir à lire les descriptions interminables des couleurs, matière, étoffes et des décorations toutes plus merveilleuses et enthousiasmantes les unes que les autres. Bien sur, la pâtes de Zola est omniprésente et on y trouve une critique de ces petites boutiques écrasées par ce grand magasin moderne qui fait tant rêver. Une fresque sociale magnifique qui prouve bien que Zola est un auteur de génie et qui me donne envie de poursuivre ma lecture de la série des Rougeon-Maquart.

Quelles étaient vos lectures du mois dernier?