Mes lectures du mois dernier #2

Holà!

Le voici, le voila (avec un peu de retard) le deuxième épisode de mes lectures du mois dernier ! L’acquisition de ma tablette Kindle a été très positive et m’a permis d’avoir un bon rythme de lecture. Vacances de Noel obligent, mes lectures ont été assez tournées sur ce thème.

  • Outlander, Tome 1 « Le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon

P1000610

L’histoire ? 1945. Claire, jeune infirmière, retrouve son mari Frank Randall dans un village écossais pour une seconde lune de miel – la première a été interrompue par la guerre. Alors qu’elle se promène dans la lande, elle découvre un ancien site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d’étranges rites. Fascinée, elle s’approche d’un grand menhir fendu… et se volatilise. Quand elle reprend conscience, elle est entourée d’hommes costumés qui se livrent bataille. Et curieusement, l’un des combattants est le sosie de son mari… A sa grande stupeur, elle comprend bientôt qu’elle est propulsée… en l’an de grâce 1743 ! Période troublée s’il en fut : l’Ecosse, occupée par les Anglais, est à feu et à sang… Ainsi commence une épopée sauvage et baroque où se mêlent fantastique et histoire, action, amour et humour.

Mon avis ? Quelle déception ! et pourtant j’attendais énormément de ce roman conseillé par beaucoup de monde du club de lecture auquel je participe. L’idée est pourtant séduisante, une femme voyage dans le temps, se retrouve chez les highlanders juste avant leur invasion par les Anglais et tombe amoureuse d’un brave et sublime autochtone. Oui mais voila j’ai été gênée par un nombre incalculables de détailles qui rendent l’histoire complètement absurde. Que ce soit le comportement de l’héroïne pas du tout cohérent par rapport à son époque d’origine(la 2ème guerre mondiale vient de se terminer, mais on croirait qu’elle se comporte comme si la révolution sexuelle venait d’avoir lieu), le comportement des autres personnages(on se croirait au moyen âge…) et même les réactions des protagonistes m’ont sidérés. Et ne parlons pas de la seconde moitié du livre qui se transforme toutes les 5 pages en littérature érotique souvent malvenue.
Vous l’aurez compris, je n’ai absolument pas été emballée par ce premier tome, et je ne pense pas poursuivre ma lecture…

  • La Danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan

P1000609

L’histoire ? Vous avez ri et pleuré avec Sandra Bullock dans le film La proposition ? Alors vous allez adorer le personnage de Kayla, workahlic et cœur sensible, dans ce roman de Sarah Morgan !
Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

Mon avis ? en promo sur Amazon et 2 jours avant Noël, je trouvais cette lecture particulièrement à propos. Une romance sans grande surprise peuplée de secrets de famille dans l’univers enchanteur du Vermont en plein hiver.
Un véritable roman chick lit de saison, agréable à lire, romantique et rythmé qui ne me laissera, certes, pas un grand souvenir mais qui m’a fait passé un bon moment pendant les vacances.

  • Les Fiancés de l’hiver (La Passe-Miroir #1) de Christelle Dabos

P1000606

L’histoire ? Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis ? Vanté par moult booktubeuses, je me suis laissée tenter par ce premier tome de la trilogie de La Passe-Miroir alors même que le l’hiver commençait à s’installer chez moi. Et quel plaisir de découvrir ce livre pendant la période qui s’y prête le plus! Passionnée de sagas fantastiques lorsque j’étais ado, ce roman m’a fait renouer avec le genre. On y découvre en même temps qu’Ophélie, l’héroïne, un univers fascinant et angoissant ou les non-dits, les traitrises et les mariages arrangés sont monnaie courante. L’héroïne est maladroite, pleine d’émotions et indépendante, difficile de savoir quel avenir se profile entre elle et son fiancé Thorn. Car oui, l’intrigue, à la fois politique, familiale et mystique,  prend son temps à se mettre en place. Je n’ai qu’une hâte, lire la suite !

  • Au bonheur des dames d’Emile Zola

P1000614
Alerte photo floue! Pardonnez moi…

L’histoire ? Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s’amoncellent, éblouissants, délicats. Tout ce qu’une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d’enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace.

Mon avis ? J’étais restée sur un opinion assez sombre des ouvrages de Zola, fresque sociales à la noirceur hyper réaliste. Pourtant, j’ai dévoré ma lecture et pris énormément de plaisir à lire les descriptions interminables des couleurs, matière, étoffes et des décorations toutes plus merveilleuses et enthousiasmantes les unes que les autres. Bien sur, la pâtes de Zola est omniprésente et on y trouve une critique de ces petites boutiques écrasées par ce grand magasin moderne qui fait tant rêver. Une fresque sociale magnifique qui prouve bien que Zola est un auteur de génie et qui me donne envie de poursuivre ma lecture de la série des Rougeon-Maquart.

Quelles étaient vos lectures du mois dernier?

Publicités

2 réflexions sur « Mes lectures du mois dernier #2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s