Mes lectures du mois dernier #3

Bonjour à tous,

Et oui, c’est avec quelques mois de retard que je reviens sur mes lectures du mois dernier (la dernière fois c’était en janvier shame on me). Évidemment, pendant ces 8 derniers mois, j’en ai lu, mais je vous ai sélectionné les ouvrages qui m’ont le plus marqué. Au programme, un classique, deux romans riches en émotions et du livre de blogueuse. 

Les liaisons dangereuses, Choderlos de laclos

img_2546

L’histoire (selon wikipedia) : La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont se jouent de la société pudibonde et privilégiée dans laquelle ils vivent. Se livrant à la débauche, ils ne cessent, tout au long du livre, de se narrer leurs exploits au travers des lettres qu’ils s’envoient, car ils ne se fréquentent pas ouvertement, et qui constituent le corps de l’intrigue. Mais, pour rivaux qu’ils soient, ils n’en sont pas pour autant à égalité. Le vicomte de Valmont est un homme et, à ce titre, il peut se montrer un libertin flamboyant au grand jour et sans retenue. Les lettres qu’il écrit à la marquise de Merteuil ne sont que le récit triomphant de ses aventures. Il n’en va pas de même pour cette dernière. Si elle se doit de rivaliser avec le vicomte sur le terrain des aventures d’alcôve, la marquise de Merteuil, de plus, est contrainte à la dissimulation.

Mon avis ? Chef d’œuvre de la littérature du 18e siècle, et toujours dans ma quête de lire plus de classiques zappés lors de mes années lycées, je ne pouvais passer à côté des liaisons dangereuses. De forme épistolaire, j’avais peur de me perdre dans cette lecture et de, ne nous cachons pas, m’y ennuyer à lire un roman sur le libertinage à une époque ou les mœurs y étaient particulièrement hostiles. Ce qui m’a frappé dans un 1er temps, c’est l’écriture de Laclos, chaque personnage à sa propre personnalité et sa complexité : Mme de Merteuil, sa froideur et son cynisme, le marquis de Valmond orgueilleux et immoral, la jeune Cécile naïve et enfantine pour ne citer qu’eux. Par ailleurs, la langue française est superbement maîtrisée, les lettres se répondent et se font échos avec une variété de styles parfaite. Les figures de style, la syntaxe et la ponctuation sont un véritable plaisir à lire.

Mais ce qui fait la richesse de ce roman c’est surtout sa modernité avec cette capacité qu’à Laclos à dépeindre la capacité implacable qu’ont certains individus à en manipuler d’autres et à les pervertir.

Aujourd’hui, cet ouvrage à une postérité majeure et inspire toujours un grand nombre de films et de pièces de théâtre.

Du grand art.

Avant toi, de Jojo Moyes

img_2548

L’histoire : Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Mon Avis ? Attirée par cette lecture à la suite de sa sortie au ciné, je souhaitais lire l’ouvrage avant de le visionner (je ne l’ai toujours pas vu). Cette histoire traite de sujets difficiles : le handicap, l’accompagnement au suicide, la mort et l’amour. Des sujets forts qui ne pouvaient qu’être bouleversants, et qui l’ont été à la fin de cette histoire. J’avoue, j’y ai versé ma petite larme, mais je reste néanmoins assez déçue. Des personnages assez simplistes, trop nombreux, pour lesquels ont a finalement assez peu le temps de s’attacher et une histoire finalement peu surprenante. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser que l’histoire aurait été moins touchante si le personnage principal n’avait pas été extrêmement riche et beau.

Je recommande tout de même cette lecture pour les thèmes, tabou, quelle traite. J’ai cru comprendre que sur le même sujet du suicide, il est recommandé de lire « Quand la nuit devient le jour » de Sophie Jomain, sur lequel je me pencherai bientôt.

Love x Style x lire, de Garance Doré

img_2549
S’il y a bien un livre qui ne s’achète pas sur tablette c’est bien celui ci 😉

L’histoire : Durant mon enfance, en Corse, le style était mon évasion – puis il est devenu mon chemin dans le monde. Laissez-moi vous entraîner dans un voyage à la recherche de l’essence du style, en partant de l’apparence (comment porter une veste en jean) jusqu’au plus intime (comment aimer quelqu’un). Des cafés de Paris aux rues de New York en passant par mes voyages aux quatre coins de la planète, j’ai compris que le style, ce sont toutes ces choses invisibles qui font qu’une personne se sent belle et présente au monde. Avertissement : la balade risque d’être bancale, imparfaite, parfois glamour, mais surtout (j’espère ! ! !) hilarante. Allez, c’est parti !

Mon avis ? D’emblée, je vous le dis, je suis fascinée par Garance Doré depuis ses débuts alors je ne serai sans doute pas objective dans ma critique. Blogueuse illustratrice puis photographe dans le milieu de la mode, Garance Doré a su bâtir un véritable empire grâce à son talent. Et son livre est à son image, un très joli journal du quotidien à lire d’une traite ou par petite touche pour faire durer le plaisir. À la fois personnel, mais qui parle à toutes les femmes je me suis délectée de sa tendresse et de ses bons conseils mode, beauté, d’amour et d’amitié. Le livre en lui-même est un magnifique objet, les photos et les illustrations sont superbes et que je vais probablement racheter sans honte pour l’offrir à mes copines les plus distinguées.

Les derniers jours de Rabbits Hayes, de Anna McPartlin

img_2547

L’histoire : Quand Mia, surnommée affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre. Ses proches sont présents à ses côtés pour la soutenir. Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant, Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille, Juliet, sa fille de 12 ans qu’elle élève seule, et enfin Marjorie, sa meilleure amie et confidente. Au fur et à mesure que les jours passent et que l’espoir de la sauver s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont continuer sans celle qui leur apporte tant. Car, si Rabbit a elle-même perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage.

Mon avis ? J’ai enchainé cet ouvrage après ma lecture d’Avant toi (que des histoires réjouissantes…) et le potentiel lacrymal de cette lecture a été cette fois-ci à la hauteur de mes espérances. Rabbit à un cancer en phase terminal et il ne lui reste plus que quelques jours à vivre, l’issue de l’histoire est inévitable. Pendant ces 9 jours qui lui restent, on y suit sa famille qui gravite douloureusement autour d’elle. La douleur de chaque personnage est perceptible et les émotions sont fortes. Les non-dits et les efforts pour faire bonne figure nous font inévitablement monter les larmes aux yeux.. Cet ouvrage est une excellente porte ouverte à la réflexion sur la fin de vie, la mort, la douleur et la tendresse qui peut en ressortir.

Beau et émouvant, une histoire poignante !

Quelles sont vos lectures du moment? pour ma part je lis « Dans les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson.

Publicités

3 réflexions sur « Mes lectures du mois dernier #3 »

  1. J’ai Avant toi dans ma PAL depuis un moment, il serait temps que je l’en sorte ^^
    Et Les derniers jours de Rabbit Hayes est l’un de mes gros coups de cœur de l’année ! C’est vraiment un roman très émouvant 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s