Ma semaine sur internet #3

Hello, Hello !

Encore une semaine de passée, et internet ne s’est pas arrêté pour autant 😉 Voici ma petite sélection de ce qui a marqué ma semaine !

Le blues de la recherche d’emploi, par Vickie in the sky

http://i0.wp.com/www.vickieinthesky.com/wp-content/uploads/2016/11/laptop-handbag-and-coffee-cup-on-wooden-table.jpg?w=800

Comment ne pas me reconnaitre dans cet article de Victoria… je suis passée par les mêmes questionnements, les mêmes doutes sur la recherche d’emploi (et sur laquelle je vous prépare un article) moment qui devient rapidement angoissant si l’on n’y est pas préparé ou bien entouré (car oui la famille, même si bienveillante, peut parfois nous faire du mal). En tout cas, je lui souhaite de recevoir une réponse positive, pour un poste idéal, le plus rapidement possible !

=> du coté des recettes je n’ai pas réussi à me décider entre les deux suivantes, mais la thématique tourne autour des pois chiches !

Mousse au chocolat sans oeuf et sans crème (ingrédient mystère), de recettes by Hannane

Mousse au chocolat sans oeuf et sans crème (ingrédient mystère)

Avouez qu’on ne se doute pas que c’est avec du jus de pois chiche (si si, celui qu’on trouve dans les boîtes de conserve) que cette sublime mousse au chocolat a été faite ? En tout cas, j’ai hâte de pouvoir essayer 😉 mention spéciale pour la recette bonus de « taïb w hari », ce sont des pois chiches au cumin très connus au Maroc et consommés en street food qui me donnent très envie.

Falafels au four, par Christelle is flabbergasting

https://i1.wp.com/www.christelleisflabbergasting.com/wp-content/uploads/2016/11/CIF_Falafels-3.jpg

Je n’aime pas vraiment la friture, mais j’adore les falafels, cette recette tombe à pic !! et me donne très très très envie 😉 (oui, j’aime manger, vous l’aurez compris héhé)

DIY – Terrarium de succulentes, par A way of travel

diy-tuto-terrarium-plante-grasse-succulente-7

J’adooooooore les terrariums et mon board pinterest pourrait en témoigner. J’ai récemment acheté une cage et je ne savais pas vraiment comment la remplir. Ce DIY est tellement simple que je vais m’y mettre rapidement. Ça en jette, non ?

 

Abus et privilèges des élus, de Cyrus North

En cette période électorale, je crois qu’il est de bon ton de remettre quelques idées en place. Cyrus North (youtuber que je ne peux que vous conseiller, il ne fait pas vraiment de vidéo sur la politique, mais plutôt sur la philosophie de manière très accessible et toujours très bien sourcées) décortiquent les privilèges dont bénéficient nos représentants élus en France et leurs abus. Si tous ne pillent pas notre argent public, il faut être conscient que certaines situations ne sont pas normales et méritent d’être rendues publiques ! A voir !

Et vous, qu’avez-vous lu/vu cette semaine?

Publicités

Ma semaine sur internet #2

Bonjour bonjour !

Une journée de retard pour cause de problème internet… Mais l’article était prêt alors je vais tout de même le publier 😉 Au programme cette semaine : du confort, de la confiance en soi, du problème du harcèlement en ligne, une recette fondante de saison et un challenge lecture ! On y va?

Éloge du confort, sur Tendance de Mode

Café + grosses chaussettes
J’aime les chroniques, un peu plus personnelles, de Lise. Celle-ci me parle particulièrement puisqu’elle nous parle de sa notion de confort vestimentaire, qui, au fil des années, est devenue moins sophistiquée, plus cosy, une fois rentrée chez elle. Je suis moi-même encore à une étape où je suis finalement toujours dans le contrôle de mon image, même chez moi. Depuis que je vis seule, cette habitude a tendance à s’inverser, du fait aussi que j’ai investi dans un homewear confortable, et assumable, en « public ».

Solo, de Garance Doré

solo-garance-dore
Vous connaissez ma passion pour Garance Doré. Elle ne s’est pas affaiblie à la lecture de cet article dans lequel elle nous parle de ces moments que l’on passe seul alors que la vie en société nous a habitué à les passer le plus souvent accompagnée : je parle bien du ciné, du restau, et en l’occurrence Garance nous parle de sa première soirée seule. J’aime aller au cinéma, voir des expos et même vivre toute seule, par contre, pour manger au restaurant où boire un verre à un bar c’est une autre histoire … Cet article me donne envie de sortir de ces zones de confort !

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires, sur Madmoizelle

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires

Un article un peu moins cosy que les précédents. La rédactrice Clémence Bodoc nous parle ici du harcèlement en ligne dont est victime Marion Seclin, actrice et youtubeuse, depuis la diffusion de ses vidéos sur le féminisme et le harcèlement de rue. Une pluie de commentaires puants de sexisme lui sont et continuent de lui tomber dessus. À lire impérativement, pour voir que l’égalité homme-femme et le respect sont encore des notions inconnues pour certaines personnes en France.

Pâtes à la sauce crémeuse de patate douce, de Besly

https://i2.wp.com/www.besly.fr/wp-content/uploads/2016/11/IMG_2694.jpg
Quand j’ai vu cette photo sur mon fil Hellocoton, impossible de ne pas résister à ces saveurs automnales. Je vais tester dès que possible ! Sinon je ne connaissais pas ce blog qui s’avère être une très belle découverte pour moi 🙂

Cold Winter Challenge 2016, par Margaud liseuse

La plus rousse des booktubeuse nous propose pour une cinquième édition son fameux « Cold winter challenge ». En quoi cela consiste? pour les mois les plus froids de l’hiver, on se prépare une pile à lire spéciale sur les thèmes de la « montagne enneigée » ou encore de la « magie de Noël » et on pioche dedans pendant toute la durée du challenge. Le but étant avant tout de se faire plaisir et de partager avec toute la communauté de participants. Pour l’instant je suis encore entrain d’élaborer ma PAL (mais je vous en reparlerais le moment venue) et puis j’attends qu’il fasse vraiment froid pour me mettre dans cette ambiance si agréable de fin d’année.

 

Et vous quelles ont été vos coups de cœur de la semaine?

 

Ma semaine sur internet #1

Bonjour à tous,

Pour ce dernier dimanche d’octobre, je vous propose une petite sélection des articles que j’ai particulièrement aimé cette semaine sur l’internet. J’espère que cette nouvelle rubrique vous plaira, je l’apprécie particulièrement parce qu’elle me permet de mettre en valeur des blogs que j’aime (et que je ne peux  pas montrer ailleurs puisque je n’arrive pas à mettre de blogroll ahah).

Bonne lecture !

Quelle place accorder aux réseaux sociaux? sur Café Mode

https://i0.wp.com/blogs.lexpress.fr/styles/cafe-mode/wp-content/blogs.dir/755/files/2016/10/nosedive-black-mirror.jpg

Les articles de Géraldine sont toujours de petites pépites. Celui-ci  m’a particulièrement touché puisqu’il parle de la très répandue addiction aux réseaux sociaux. Un mal dans lequel, je l’avoue, je me reconnais un peu. En tout cas, j’y ai découvert la chouette série Black Mirror (disponible sur Netflix yeah!) dont chaque épisode, légèrement angoissant, provoque une remise en question sur notre rapport aux technologies.

Pros de la procrastiation, bienvenue ! par Eleonore Bridge

https://i0.wp.com/images.leblogdelamechante.fr/images/2016/10/procrastination.jpg

Avis à toutes les personnes qui remettent toujours au lendemain ce qu’elles peuvent faire aujourd’hui, à celles qui préfèrent rester sous leur couette le matin plutôt que d’aller au sport, à ceux qui préfèrent aller sur Facebook et Twitter plutôt que d’avancer sur leurs révisions : vous vous reconnaissez ? Et bien vous n’êtes pas seul et Eleonore Bridge nous en parle très bien 🙂

Mention spéciale pour le nouveau format que prend son blog qui s’annonce particulièrement chouette.

Mieux consommer sans se ruiner par Mango & Salt

https://static.pexels.com/photos/179912/pexels-photo-179912-large.jpeg

Super article de Victoria, qui, comme son nom l’indique, nous parle de la consommation green au quotidien, sans se ruiner et de manière durable pour tout un tas de domaine : mode, alimentation, lecture, déco, beauté, jardinage. Un article à lire si, comme voit, vous voulez raisonner un peu plus votre rapport à la consommation.

HEALTHY-SKINNY par Une Chic Fille

La chic fille nous livre cette fois-ci et suite à un article de Garance Doré son point de vue et son rapport vis-à-vis du mode de vie healthy. Un très court article qui nous invite à la réflexion. Et comme d’habitude dans les posts de la chic fille je vous invite à lire la formidable réflexion de ses lectrices et les échanges qui s’en suivent dans les commentaires.

Et pour la gourmandise …

Curry de potiron au lait de coco par Royal Chill

curry-potiron-coco

Parce que toutes les recettes de ce blog me font envie, mais surtout parce que j’ai une énorme courge à utiliser et que cela me changera de la soupe !

Et vous, quels sont les blogs ou les articles qui vous ont marqué cette semaine?

Playlist d’automne

Hello,

Pour cette nouvelle saison j’inaugure une nouvelle playlist, elle sera visible sur la barre latérale à droite (si j’arrive à l’insérer). J’adore faire des playlists, celle-ci est tout à fait random mais correspond à ce que j’écoute le plus en ce moment. Pour ma part, gros gros crush sur le nouvel album de Solange « A Seat at the Table », que je vais saigner les prochaines semaine 😉

Si vous avez des suggestions musicales elles sont les bienvenues !

Routine sportive de la rentrée de 2016

Salut, salut  ❤

Me revoici après presque 10 mois d’absence pour un nouvel article. Je sais, toutes mes belles motivations se sont envolées, essentiellement par manque de temps et d’inspiration. Mais la rentrée est arrivée et les bonnes résolutions avec elle. J’espère (mais je ne voudrais pas être redondante et dire ça chaque année) que je vais me tenir à un bon rythme de publication cette année. J’ai plein d’idées d’articles que j’aimerais vous partager : sport, culture, féminisme, nouvelle vie de parisienne… sans pour autant m’éparpiller hum hum.

BREEEF, aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de ma routine de sport, un thème qui me tient à coeur et pour lequel je suis plutôt à l’aise puisqu’il s’agit de la seule chose constante dans ma vie.

Nike et ses motivation quotes

Je me suis inscrite dans une salle de sport depuis bientôt deux mois. Mes critères étaient simples, il fallait qu’elle soit très proche de mon domicile. Peu importe le prix. Car oui, je fais partie de ces personnes qui ne se motivent pas DU TOUT à bouger de leur canapé si la salle n’est pas située à moins de 500 mètres de chez moi. Pour le coup, la chance était de mon coté puisqu’une salle Keep Cool se trouve juste au bout de ma rue. Je n’ai donc pas hésité longtemps et j’ai signé cet été pour un abonnement d’un an (ce qui revient à un peu moins de 40 euros par mois, et les frais d’inscriptions étaient offert à ce moment là).

Keep Cool c’est quoi ? C’est un concept un peu différents des salles de sport traditionnelles, basé sur le slogan « le sport sans la frime ». Alors comme ça, ça sonne un cheap, mais c’est finalement plutôt chouette. Pas de miroirs, pas d’athlètes hypers stressants, des coachs plutôt détentes et pas de salle entièrement dédiée à la muscu pure (et donc pas de gars potentiellement entrain de pousser des cris bizarres au fond à droite de la salle). Attention, il s’agit vraiment d’une salle pour la remise en forme, et non pas pour la musculation et la technique très poussée. Moi ça me va bien, mais il faut bien faire à attention à ces aspects en fonction de ses objectifs personnels. En tout cas moi ça m’allait bien.

J’ai eu le droit à une séance de coaching gratuite dès ma 2ème séance, avec mesures de la taille, du poids, de la masse musculaire, du gras et tout un tas de choses qui me dépassent un peu. Le coach m’a concocté un programme que je n’ai, bien évidemment, suivit que 2 semaines. Je crois que les programmes c’est pas pour moi. Je fonctionne plutôt à l’instinct et en fonction de mes envies et ça m’empêche de suivre un programme précis. Cependant, j’observe un programme général que je vais tâcher de vous présenter :

L’échauffement

Elément IN-DI-SPEN-SABLE de tout début de séance. En effet, l’échauffement permet d’être dans un état optimal pour effectuer l’entrainement et éviter toute blessure malvenue. D’autant plus que ce n’est pas mes 200mètres de marche pour accéder à la salle qui peuvent faire office d’échauffement. Je commence toujours par 15 minutes de cardio : vélo, marche rapide ou encore rameur. Mon coach m’avait conseillé de commencer chaque séance par 100 calories de rameur (ce qui fait à peu près 8 minutes, et ce qui me semble un peu léger à mon goût).

Le cardio

Mon sport préféré c’est courir. J’aime courir et mais je déteste courir dans Paris. Vraiment. La pollution, les voitures qui te klaxonnent, les gars qui te sifflent et les escaliers à l’infini (Montmartre je t’aime mais pas quand je dois courir)… Ajoutons à cela l’hiver qui arrive et voilà que je n’ai plus du tout envie courir passé 19h. C’est pour pouvoir profiter des tapis de course que je me suis inscrite à la salle. Je sais que les puristes vont se sentir outragés mais moi j’aime ça. Et à chaque séance je cours environ 5 km (les plus longues distances je les réserve pour mes retours mensuels à la campagne).
Ah et petit tips : la course passe encore plus vite si je mets un bon programme TV (en ce moment je suis fan de Quotidien, le programme de Yan Barthès sur TMC 😉 )

Après ces 35-40 minutes de cardio, je vais profiter des cours vidéo plutôt variés produits par Keep Cool. Je vais en général un cours de HIIT ou de bootcamp, j’ai mes coachs préférés et je choisis le niveau difficile en général. Évidemment ce ne sont pas des cours d’aussi bonne qualité que ce produits par Les Mills mais c’est un bon complément.

Le renforcement

l’une de mes parties préférées de l’entrainement (après la course). Le renforcement musculaire est pour moi un élément indispensable à mon entrainement. D’une part parce que je suis coureuse et que cela permet d’améliorer ma tenue et mes performances et d’autre part parce que je reste persuadée que c’est la musculation qui permet de gainer mes muscles (et donc de me faire un body de rêve (dans mes rêves en tout cas)). Mais le renforcement sert avant tout à prévenir les blessures puisqu’il rend le corps plus tolérant face aux efforts et plus résistant face à la fatigue. En effet développer les muscles de son corps permet de répartir l’effort sur tous les corps et non pas de s’appuyer sur une seule zone, et donc à terme de la fragiliser.

Pour cela je vais de la musculation sur les quelques machines de bases qui sont disponibles : squats, fentes, pompes, mais aussi presse à cuisse, poulie haute et basse. Ces exercices sont faciles, néanmoins si vous ne les maitrisez pas, je vous déconseille de les faire sans explication préalable par un coach. Ils sont vraiment là pour ça 🙂

Sans oublier les fameux abdos !! Là encore je profites des cours vidéos disponibles, parce que pour cet exercice je sais que je ne me pousse jamais à fond toute seule (comment ça j’aime pas le gainage ? ? ahah ). J’essaye de privilégier au maximum le gainage et non pas les crunchs qui sont assez déconseillés pour les femmes si on ne les effectue pas à la perfection. En l’absence d’un coach à mes côtés j’en fais donc le moins possible, et mon périnée me remerciera dans l’avenir.

Résultats : assidue depuis deux mois, force est d’admettre que je vois clairement de beaux résultats physiques – peau tonique, fessier bien galbé et bras affinés (mon complexe principal) – mais également sur mon sommeil et mon alimentation en général. Avec un minimum de 4 séances par semaine je n’en attendais pas moins !

Bien sûr je n’abandonne pas l’extérieur, comme je le mentionnais plus haut chaque retour à la campagne 1 fois par mois est l’occasion de faire une longue sortie de running. De plus, j’ai pris mon abonnement annuel de vélib’ et j’en profite au maximum – mais je vous en reparlerais bientôt.

Et vous quelle est votre routine sportive du moment ?

Les bonnes résolutions de 2016

32f69b47abcddc568dfb875a83ff9648
image trouvée ici

Merveilleuse année à tous !

 

            Ça y est, 2015 ne va plus être qu’un mauvais souvenir et pour commencer du bon pied cette nouvelle année quoi de mieux qu’une petite liste de choses que j’aimerais tester/continuer/découvrir pour profiter au maximum des 365 prochains jours!

1. Découvrir toujours plus le Monde
Grande voyageuse dans l’âme, 2015 ne m’a pas vraiment satisfaite au niveau des découvertes. Manque de temps, de moyens, de compagnie et d’envie. Cette année je compte bien éviter tout cela, visiter plus de villes/pays (même proches) et pourquoi pas, visiter seule si la compagnie vient à me manquer.

2. Poursuivre ma pratique sportive
Musculation, course à pied et yoga ont fait partie de mon quotidien et la nouvelle année ne va pas changer cette bonne dynamique. Et pourquoi pas commencer un nouveau sport, je lorgne pas mal sur les sports de combat en ce moment, peut être une inscription prochaine à un club de boxe. Affaires à suivre….

3. M’inscrire à une course officielle
C’est un pas que je n’ai jamais oser franchir, hé oui, j’ai quelques appréhensions qui m’ont toujours empêcher de m’inscrire (peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir comment tout ça s’organise, d’être trop amatrice…). Mais cette année je compte bien passer outre ces craintes idiotes et enfin y aller ! (je vise le Run in Marseille fin mars et La Parisienne en septembre pour commencer).

4. Reprendre sérieusement la lecture
Comme je vous l’expliquais dans cet article, je me suis remise récemment à la lecture que j’avais abandonné pendant un trop long moment. J’ai aussi eu la chance de m’offrir une tablette de lecture Kindle qui s’avère être un investissement particulièrement rentable et qui favorise d’autant plus ma consommation de livre pour mon plus grand plaisir. En ce moment je termine « Au bonheur des dames » D’Émile Zola (et oui, tous les classiques de la littérature font partie du domaine public et sont donc gratuits)

5. Prendre soin de moi
Le sport a marqué toute mon année 2015, cependant j’ai considéré mon corps comme une machine et ne l’ai finalement récompensé que très peu. Résultat? peau sèche, courbatures régulières (pas bien de sauter les étirements) et cheveux en jachère. Je compte bien reprendre tout ça en main. Ma salle de sport dispose d’un sauna que je compte bien utiliser régulièrement pour faire le plus grand bien à mon corps. Bientôt RDV chez le coiffeur et début d’une nouvelle routine naturelle pour mes cheveux et ma peau. 2016 sera cocooning ou ne sera pas 🙂

Toutes ces bonnes résolutions pour 2016 n’annoncent pas de changements radicaux dans ma vie, et tant mieux car elles auraient été très difficiles à tenir. Écrire noir sur blanc ces quelques nouvelles initiatives va, je l’espère, me permettre de m’y tenir au maximum. 

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2016 ?

dbf34e1f49f74deb1193b743029c2594
Profitons. (ici)

Le challenge de la recherche d’emploi

Oui, je vais lâcher le mot, je suis chômeuse. Oui mais attention, une chômeuse qui ne touchera pas d’indemnité, qui n’a jamais vraiment travaillé (parce que des stages, c’est pas du travail, hein, la preuve on est payé une misère), une jeune diplômée quoi ! Je ne vais pas parler aujourd’hui des offres d’emplois et de stages aberrantes (recherche jeune diplômé avec 10 ans d’expérience pour un salaire de merde…) mais plutôt me concentrer sur le challenge que représente moralement cette période pas très marrante, un véritable ascenseur émotionnel. retour sur mes erreurs pour lesquelles j’essaye de trouver des solutions afin de rester positive. Discutons-en.

Au début, tout le monde m’a dit que parler 3 langues, avoir un bac+5 dans une filière universitaire encore plus ou moins respectée et une première expérience de stage fructueuse me permettrait de trouver un emploi facilement, pas plus de 2 ou 3 mois. Bon alleeer, maximum tu trouveras en janvier. OK. En attendant, je me suis rendu compte que la recherche d’emploi était bien plus un travail sur soi-même qu’une démarche de séduction de l’employeur.

J’entame actuellement mon 4eme mois de recherche et autant dire que je ne vois pour l’instant aucune issue heureuse. Je suis passée par plusieurs phases : détermination (le 1er mois), la déprime(le 2nd mois), le déni(après le premier entretien négatif), la remotivation (après une convocation pour un entretien) et maintenant le dépit (après un nombre affolant de CV envoyés et restés sans réponse(même négative)). Rien que ça. En quatre mois oui oui. Et la remise en question perpétuelle : dois-je me concentrer sur des offres qui me plaisent sincèrement? Dois-je m’ouvrir à des boulots moins intéressants? Dois-je vendre mon âme pour une société dont je ne respecte pas les valeurs ? (non)

tumblr_lpox91S6gB1qclt3z
Après une journée de recherche d’annonces, de réécriture de CV et d’espoirs…

Le plus difficile c’est l’attente. Souvent pour rien puisqu’un bon nombre d’entreprises (ou même d’administration, j’suis pas sectaire) ne prennent pas la peine de répondre à ses candidats, même après relance(s). Aujourd’hui je me retrouve à un point où je suis heureuse de recevoir une réponse négative. J’ai au moins l’impression d’exister.

À cette attendre, s’ajoutent le manque de confiance, et la dévalorisation qu’entraîne le chômage. J’ai naturellement peu confiance en moi, c’est d’autant plus vrai que je dois, de surcroît, être victime d’un petit syndrome de l’imposteur qui ne doit pas m’aider à être convaincante (à ce sujet, je vous conseille cet article de Madmoizelle, en fait je vous conseille tout le site de Madmoizelle, je les aime ces madmoizelles ❤ ). J’ai quelques amis de promo qui ont su tout de suite trouver du travail, rebondir et s’épanouir. Je les envie beaucoup, bien que je sois très heureuse pour eux! Mais à cause d’eux impossible de ne pas me dire que je suis nulle, incapable de faire la même chose et bonne à rien… j’ai beau chercher à voir où est le problème et le manque de confiance en moi semble être un début de réponse.

Pour ne pas devenir folle et sombrer dans la dépression pure et simple (car oui, je pense que dans ce type de situation on est très fragile mentalement) j’ai revu et corrigé l’organisation de mes activités quotidiennes. En effet, lors de mes premières semaines de recherches, je passais des heures et des heures scotchée à mon ordinateur à taper des lettres de motivation, chercher des offres et prospecter des informations sur les entreprises. JE NE PENSAIS QU’À ÇA et je ne prenais le temps pour rien d’autre!! Grave erreur. Ça m’a vite rendue folle. J’ai donc revu mon emploi du temps en m’imposant des moments d’activités qui me changeraient les idées : ma soudaine motivation pour le sport n’est pas anodine, je me suis également lancée dans des DIY qui me faisaient de l’œil depuis des années. J’ai trouvé un petit job qui me fait plaisir (tout petit, pour ne pas empiéter sur ma recherche de l’emploi rêvé) (en l’occurrence je donne chaque semaine des cours de soutien scolaire).

Ma grande erreur à été de me replier sur moi même. De retour au foyer familial, j’ai perdu contact avec mes amis. Ne souhaitant pas les embêter avec mes histoires de chômeuse et aussi parce que j’avais l’impression de n’avoir rien d’intéressant à leur dire j’ai préféré ne donner aucune nouvelle(peut-être aussi parce qu’ils sont dans la même situation que moi et que je ne voulais pas plomber aussi leur moral). Avec du recul je regrette car j’ai d’excellents amis qui m’en ont voulu de n’avoir pas partagé mon mal être (rassurez-vous, aujourd’hui ma vie sociale est redevenue parfaitement normale).

En fait, j’ai fait l’erreur de résumer le chômage comme une période d’inactivité pour laquelle il faut consacrer 100% de son temps pour y remédier.

Aujourd’hui, malgré cette situation qui me pèse et l’attente toujours plus pénible, je refuse le fatalisme et projette de partir vivre à l’étranger dans un futur proche. Aller voir ailleurs si c’est mieux, c’est peut-être fuir la réalité, c’est peut-être fuir la France qui ne m’a pas donné la chance de travailler pour elle, mais c’est surtout l’occasion pour moi de repartir sur de nouvelles bases. Une nouvelle aventure pour une nouvelle vie!

Si vous aussi vous avez traversé ou vous traversez actuellement cette situation, je suis curieuse de savoir comment vous l’avez géré !