Routine sportive de la rentrée de 2016

Salut, salut  ❤

Me revoici après presque 10 mois d’absence pour un nouvel article. Je sais, toutes mes belles motivations se sont envolées, essentiellement par manque de temps et d’inspiration. Mais la rentrée est arrivée et les bonnes résolutions avec elle. J’espère (mais je ne voudrais pas être redondante et dire ça chaque année) que je vais me tenir à un bon rythme de publication cette année. J’ai plein d’idées d’articles que j’aimerais vous partager : sport, culture, féminisme, nouvelle vie de parisienne… sans pour autant m’éparpiller hum hum.

BREEEF, aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de ma routine de sport, un thème qui me tient à coeur et pour lequel je suis plutôt à l’aise puisqu’il s’agit de la seule chose constante dans ma vie.

Nike et ses motivation quotes

Je me suis inscrite dans une salle de sport depuis bientôt deux mois. Mes critères étaient simples, il fallait qu’elle soit très proche de mon domicile. Peu importe le prix. Car oui, je fais partie de ces personnes qui ne se motivent pas DU TOUT à bouger de leur canapé si la salle n’est pas située à moins de 500 mètres de chez moi. Pour le coup, la chance était de mon coté puisqu’une salle Keep Cool se trouve juste au bout de ma rue. Je n’ai donc pas hésité longtemps et j’ai signé cet été pour un abonnement d’un an (ce qui revient à un peu moins de 40 euros par mois, et les frais d’inscriptions étaient offert à ce moment là).

Keep Cool c’est quoi ? C’est un concept un peu différents des salles de sport traditionnelles, basé sur le slogan « le sport sans la frime ». Alors comme ça, ça sonne un cheap, mais c’est finalement plutôt chouette. Pas de miroirs, pas d’athlètes hypers stressants, des coachs plutôt détentes et pas de salle entièrement dédiée à la muscu pure (et donc pas de gars potentiellement entrain de pousser des cris bizarres au fond à droite de la salle). Attention, il s’agit vraiment d’une salle pour la remise en forme, et non pas pour la musculation et la technique très poussée. Moi ça me va bien, mais il faut bien faire à attention à ces aspects en fonction de ses objectifs personnels. En tout cas moi ça m’allait bien.

J’ai eu le droit à une séance de coaching gratuite dès ma 2ème séance, avec mesures de la taille, du poids, de la masse musculaire, du gras et tout un tas de choses qui me dépassent un peu. Le coach m’a concocté un programme que je n’ai, bien évidemment, suivit que 2 semaines. Je crois que les programmes c’est pas pour moi. Je fonctionne plutôt à l’instinct et en fonction de mes envies et ça m’empêche de suivre un programme précis. Cependant, j’observe un programme général que je vais tâcher de vous présenter :

L’échauffement

Elément IN-DI-SPEN-SABLE de tout début de séance. En effet, l’échauffement permet d’être dans un état optimal pour effectuer l’entrainement et éviter toute blessure malvenue. D’autant plus que ce n’est pas mes 200mètres de marche pour accéder à la salle qui peuvent faire office d’échauffement. Je commence toujours par 15 minutes de cardio : vélo, marche rapide ou encore rameur. Mon coach m’avait conseillé de commencer chaque séance par 100 calories de rameur (ce qui fait à peu près 8 minutes, et ce qui me semble un peu léger à mon goût).

Le cardio

Mon sport préféré c’est courir. J’aime courir et mais je déteste courir dans Paris. Vraiment. La pollution, les voitures qui te klaxonnent, les gars qui te sifflent et les escaliers à l’infini (Montmartre je t’aime mais pas quand je dois courir)… Ajoutons à cela l’hiver qui arrive et voilà que je n’ai plus du tout envie courir passé 19h. C’est pour pouvoir profiter des tapis de course que je me suis inscrite à la salle. Je sais que les puristes vont se sentir outragés mais moi j’aime ça. Et à chaque séance je cours environ 5 km (les plus longues distances je les réserve pour mes retours mensuels à la campagne).
Ah et petit tips : la course passe encore plus vite si je mets un bon programme TV (en ce moment je suis fan de Quotidien, le programme de Yan Barthès sur TMC 😉 )

Après ces 35-40 minutes de cardio, je vais profiter des cours vidéo plutôt variés produits par Keep Cool. Je vais en général un cours de HIIT ou de bootcamp, j’ai mes coachs préférés et je choisis le niveau difficile en général. Évidemment ce ne sont pas des cours d’aussi bonne qualité que ce produits par Les Mills mais c’est un bon complément.

Le renforcement

l’une de mes parties préférées de l’entrainement (après la course). Le renforcement musculaire est pour moi un élément indispensable à mon entrainement. D’une part parce que je suis coureuse et que cela permet d’améliorer ma tenue et mes performances et d’autre part parce que je reste persuadée que c’est la musculation qui permet de gainer mes muscles (et donc de me faire un body de rêve (dans mes rêves en tout cas)). Mais le renforcement sert avant tout à prévenir les blessures puisqu’il rend le corps plus tolérant face aux efforts et plus résistant face à la fatigue. En effet développer les muscles de son corps permet de répartir l’effort sur tous les corps et non pas de s’appuyer sur une seule zone, et donc à terme de la fragiliser.

Pour cela je vais de la musculation sur les quelques machines de bases qui sont disponibles : squats, fentes, pompes, mais aussi presse à cuisse, poulie haute et basse. Ces exercices sont faciles, néanmoins si vous ne les maitrisez pas, je vous déconseille de les faire sans explication préalable par un coach. Ils sont vraiment là pour ça 🙂

Sans oublier les fameux abdos !! Là encore je profites des cours vidéos disponibles, parce que pour cet exercice je sais que je ne me pousse jamais à fond toute seule (comment ça j’aime pas le gainage ? ? ahah ). J’essaye de privilégier au maximum le gainage et non pas les crunchs qui sont assez déconseillés pour les femmes si on ne les effectue pas à la perfection. En l’absence d’un coach à mes côtés j’en fais donc le moins possible, et mon périnée me remerciera dans l’avenir.

Résultats : assidue depuis deux mois, force est d’admettre que je vois clairement de beaux résultats physiques – peau tonique, fessier bien galbé et bras affinés (mon complexe principal) – mais également sur mon sommeil et mon alimentation en général. Avec un minimum de 4 séances par semaine je n’en attendais pas moins !

Bien sûr je n’abandonne pas l’extérieur, comme je le mentionnais plus haut chaque retour à la campagne 1 fois par mois est l’occasion de faire une longue sortie de running. De plus, j’ai pris mon abonnement annuel de vélib’ et j’en profite au maximum – mais je vous en reparlerais bientôt.

Et vous quelle est votre routine sportive du moment ?

Courrir par temps froid

Holà !!

Ça y est, c’est définitivement officiel, l’hiver et ses températures en dessous de zéro sont installés. Le point positif c’est que les commentaires du type « y’a p’us d’saison » vont enfin cesser mais le point très négatif c’est que ça ne motive pas du tout à courir en extérieur. Voici mes petites astuces pour faciliter la courses en extérieur lorsqu’il fait froid et quelques conseils pour éviter les accidents sportifs.

        L’équipement est l’élément central pour pouvoir bien courir en hiver. Certes les séances dans le froid font perdre plus de graisses que lorsque les températures sont douces. Mais ce n’est pas pour autant qu’on prendre le risque de perdre un membre à cause du froid. La technique de l’oignon est le meilleur moyen d’être à l’aise : 3 couches c’est l’idéal, mais il faut veiller à utiliser des tissus dits « respirant » qui évitent de retenir la transpiration et de finir trempé au bout de 15 minutes. Concrètement, le mieux c’est d’avoir donc un tee-shirt transpirant et près du corps, un veste chaude pour retenir la chaleur et un manteau protecteur, plus léger, qui permettra de protéger du vent ou de la pluie et qui pourra facilement être ouvert.

Bien sur un leggings long et épais (mais pas trop, pour ne pas non plus mourir de chaud, il fait pas -15° non plus) est indispensable. Mais surtout il faut impérativement couvrir ses extrémités avec des gants, un bandeau/bonnet pour couvrir la tête et les oreilles et un tour du cou.

Aussi, si vous courrez la nuit, ce qui est vite arrivé en hiver, il faut toujours veiller à rester visible des automobilistes et autres personnes via des bandes réfléchissantes et/ou de lampes. Un accident est si vite arrivé !

           Avant la séance: il est très important de bien s’échauffer dans un environnement chaud. Cette étape est très importante, car solliciter trop vite un muscle froid est le meilleur moyen de se blesser.

           Pendant la séance : Ce n’est pas parce qu’il fait froid que l’on transpire moins et qu’il faut ignorer l’hydratation! Au contraire, c’est tout aussi important puisque l’hiver implique souvent un climat sec et desséchant. Il faut toujours boire de l’eau avant et après sa séance (voir pendant si la sortie dure plus de 60 minutes) même si la sensation de soif est moins importante qu’en été.

Idem, si la sortie est longue et parce que par temps froid le corps se dépense beaucoup plus, toujours prendre quelque chose à manger (page de fruit, fruits sec, sucre) pour apporter de l’énergie. Par temps froid le corps dépense beaucoup plus.

Faites également attention au gel sur le sol, le risque de chute est décuplé et il serait dommage de stopper le sport à cause d’une jambe cassé.

            La fin de séance : C’est le moment le plus délicat car c’est là que l’on se rend compte si le tee-shirt en tissus respirant est réellement efficace. Si non, vos vêtements seront trempés et le mieux sera de rentrer chez soi très rapidement sous peine de mourir de froid. Bref, juste après votre run, les chances d’hypothermie et d’attraper un rhume sont décuplées. Dès que vous êtes chez vous, prenez vite une douche chaude et hydratez vous. Une fois au sec et au chaud vous pourrez ensuite vous étirer (dernière étape, encore une fois, indispensable).

Pour ma part, je n’ai pas fait de dépenses excessives pour mon équipement d’hiver. Décathlon et sa marque Kalenji sont mes meilleurs amis. Leur tissus techniques sont très bons et peu onéreux idéal pour une pauvre étudiante comme moi : textiles techniques, gants, accessoires et collants de qualité sont accessibles pour des prix mini !

Je cours la majorité du temps accompagnée. C’est à la fois rassurant et motivant puisque si la volonté n’est pas là, j’ai toujours quelqu’un pour me stimuler et m’encourager (même si cette personne m’accompagne en vélo^^)

J’espère que ces conseil vous seront utiles ! Je suis curieuse de connaitre vos astuces de course par temps froid !

 

4ec91d2d62586dfdba194b4523254bc3

Boire du citron chaque matin : La bonne résolution hebdomadaire #1

 

8b737958581d52f713044662b032ba2b
joli visuel trouvé ici

Bien le bonjour à tous !

Aujourd’hui c’est lundi et pour bien démarrer la semaine j’ai envie de mettre en place un nouveau concept hebdomadaire sur ce blog. Après mon article sur mes bonnes résolutions pour 2016 j’ai rapidement vu qu’elles seraient difficilement tenables si rien ne venait tout au long de l’année me rappeler ou m’inciter à les garder sur le long terme. Avoir une vie saine, voyager, me cultiver… sans stimulation au quotidien tout cela va vite tomber à l’eau.

Les bonnes résolution annuelles c’est bien, mais finalement

au bout de 3 semaines qui s’en soucis?

Tout en gardant ces objectifs en horizon, je propose de prendre chaque semaine une petite « résolution » toute simple qui me simplifiera ou améliorera mon quotidien par petite touche. Concrètement, pour ouvrir le premier épisode de cette série pour une année 2016 plus belle, j’ai décidé de boire chaque matin et à jeun un demi-citron pressé dans de l’eau tiède. Parait-il, ce simple geste peut révolutionner notre organisme. Doté de nombreuses vertus, le citron est bourré de vitamine C et d’antioxydants qui permettent de booster l’organisme et de l’immuniser au mieux pendant l’hiver. Mais surtout il permettrait d’améliorer visiblement l’état de la peau sur le long terme. Mais les bienfaits ne s’arrêtent pas là :

  • Nettoyage de la peau : naturellement antiseptique, la vitamine C aide à réduire les imperfections ainsi que les points noirs et permet d’éclaircir la peau (Attention, je ne conseille pas d’utiliser le citron à même la peau car le jus de citron peut dessécher la peau  si on est exposé au soleil);
  • Bonne haleine : l’acide citrique contenu dans le citron aide à avoir les dents saines réduisant de ce fait les problèmes de gencives et donc les problèmes de mauvaise haleine.
  • Il permet d’éliminer les toxines et d’aider son organisme à la digestion en facilitant la fonctionnement du foie et l’estomac. Fini les nausées et les brûlures d’estomac.
  • Participe à la perte de poids grâce à la pectine qu’il contient et qui réduit la sensation de faim et à son action légèrement diurétique (action qui permet aussi d’éliminer les toxines)
  • Contribue à traiter les soucis de santé type rhume, grippe ou fièvre (ce qui est bien utile en ce moment…)

…. Tout un tas de bienfaits qu’il serait dommage de ne pas tester !

P1000629

Pour ma part, j’ai retrouvé chez moi un objet très pratique qui me permet en un seul geste de presser mon citron sans perdre de temps le matin. Facilement trouvable sur internet (ici par exemple, mais j’en ai vu de beaucoup moins chers également sur Amazon) je ne peux que conseiller ce petit gadget.

Je vous donne rendez-vous dans un mois pour vous faire part de mes conclusions sur les qualités observables de ce nouveau geste matinal!

Le citron chaud du matin : testé et approuvé ou geste inutile? j’attends vos retours d’expérience 🙂

Les bonnes résolutions de 2016

32f69b47abcddc568dfb875a83ff9648
image trouvée ici

Merveilleuse année à tous !

 

            Ça y est, 2015 ne va plus être qu’un mauvais souvenir et pour commencer du bon pied cette nouvelle année quoi de mieux qu’une petite liste de choses que j’aimerais tester/continuer/découvrir pour profiter au maximum des 365 prochains jours!

1. Découvrir toujours plus le Monde
Grande voyageuse dans l’âme, 2015 ne m’a pas vraiment satisfaite au niveau des découvertes. Manque de temps, de moyens, de compagnie et d’envie. Cette année je compte bien éviter tout cela, visiter plus de villes/pays (même proches) et pourquoi pas, visiter seule si la compagnie vient à me manquer.

2. Poursuivre ma pratique sportive
Musculation, course à pied et yoga ont fait partie de mon quotidien et la nouvelle année ne va pas changer cette bonne dynamique. Et pourquoi pas commencer un nouveau sport, je lorgne pas mal sur les sports de combat en ce moment, peut être une inscription prochaine à un club de boxe. Affaires à suivre….

3. M’inscrire à une course officielle
C’est un pas que je n’ai jamais oser franchir, hé oui, j’ai quelques appréhensions qui m’ont toujours empêcher de m’inscrire (peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir comment tout ça s’organise, d’être trop amatrice…). Mais cette année je compte bien passer outre ces craintes idiotes et enfin y aller ! (je vise le Run in Marseille fin mars et La Parisienne en septembre pour commencer).

4. Reprendre sérieusement la lecture
Comme je vous l’expliquais dans cet article, je me suis remise récemment à la lecture que j’avais abandonné pendant un trop long moment. J’ai aussi eu la chance de m’offrir une tablette de lecture Kindle qui s’avère être un investissement particulièrement rentable et qui favorise d’autant plus ma consommation de livre pour mon plus grand plaisir. En ce moment je termine « Au bonheur des dames » D’Émile Zola (et oui, tous les classiques de la littérature font partie du domaine public et sont donc gratuits)

5. Prendre soin de moi
Le sport a marqué toute mon année 2015, cependant j’ai considéré mon corps comme une machine et ne l’ai finalement récompensé que très peu. Résultat? peau sèche, courbatures régulières (pas bien de sauter les étirements) et cheveux en jachère. Je compte bien reprendre tout ça en main. Ma salle de sport dispose d’un sauna que je compte bien utiliser régulièrement pour faire le plus grand bien à mon corps. Bientôt RDV chez le coiffeur et début d’une nouvelle routine naturelle pour mes cheveux et ma peau. 2016 sera cocooning ou ne sera pas 🙂

Toutes ces bonnes résolutions pour 2016 n’annoncent pas de changements radicaux dans ma vie, et tant mieux car elles auraient été très difficiles à tenir. Écrire noir sur blanc ces quelques nouvelles initiatives va, je l’espère, me permettre de m’y tenir au maximum. 

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2016 ?

dbf34e1f49f74deb1193b743029c2594
Profitons. (ici)