Ma semaine sur internet #2

Bonjour bonjour !

Une journée de retard pour cause de problème internet… Mais l’article était prêt alors je vais tout de même le publier 😉 Au programme cette semaine : du confort, de la confiance en soi, du problème du harcèlement en ligne, une recette fondante de saison et un challenge lecture ! On y va?

Éloge du confort, sur Tendance de Mode

Café + grosses chaussettes
J’aime les chroniques, un peu plus personnelles, de Lise. Celle-ci me parle particulièrement puisqu’elle nous parle de sa notion de confort vestimentaire, qui, au fil des années, est devenue moins sophistiquée, plus cosy, une fois rentrée chez elle. Je suis moi-même encore à une étape où je suis finalement toujours dans le contrôle de mon image, même chez moi. Depuis que je vis seule, cette habitude a tendance à s’inverser, du fait aussi que j’ai investi dans un homewear confortable, et assumable, en « public ».

Solo, de Garance Doré

solo-garance-dore
Vous connaissez ma passion pour Garance Doré. Elle ne s’est pas affaiblie à la lecture de cet article dans lequel elle nous parle de ces moments que l’on passe seul alors que la vie en société nous a habitué à les passer le plus souvent accompagnée : je parle bien du ciné, du restau, et en l’occurrence Garance nous parle de sa première soirée seule. J’aime aller au cinéma, voir des expos et même vivre toute seule, par contre, pour manger au restaurant où boire un verre à un bar c’est une autre histoire … Cet article me donne envie de sortir de ces zones de confort !

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires, sur Madmoizelle

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires

Un article un peu moins cosy que les précédents. La rédactrice Clémence Bodoc nous parle ici du harcèlement en ligne dont est victime Marion Seclin, actrice et youtubeuse, depuis la diffusion de ses vidéos sur le féminisme et le harcèlement de rue. Une pluie de commentaires puants de sexisme lui sont et continuent de lui tomber dessus. À lire impérativement, pour voir que l’égalité homme-femme et le respect sont encore des notions inconnues pour certaines personnes en France.

Pâtes à la sauce crémeuse de patate douce, de Besly

https://i2.wp.com/www.besly.fr/wp-content/uploads/2016/11/IMG_2694.jpg
Quand j’ai vu cette photo sur mon fil Hellocoton, impossible de ne pas résister à ces saveurs automnales. Je vais tester dès que possible ! Sinon je ne connaissais pas ce blog qui s’avère être une très belle découverte pour moi 🙂

Cold Winter Challenge 2016, par Margaud liseuse

La plus rousse des booktubeuse nous propose pour une cinquième édition son fameux « Cold winter challenge ». En quoi cela consiste? pour les mois les plus froids de l’hiver, on se prépare une pile à lire spéciale sur les thèmes de la « montagne enneigée » ou encore de la « magie de Noël » et on pioche dedans pendant toute la durée du challenge. Le but étant avant tout de se faire plaisir et de partager avec toute la communauté de participants. Pour l’instant je suis encore entrain d’élaborer ma PAL (mais je vous en reparlerais le moment venue) et puis j’attends qu’il fasse vraiment froid pour me mettre dans cette ambiance si agréable de fin d’année.

 

Et vous quelles ont été vos coups de cœur de la semaine?

 

Publicités

Les bonnes résolutions de 2016

32f69b47abcddc568dfb875a83ff9648
image trouvée ici

Merveilleuse année à tous !

 

            Ça y est, 2015 ne va plus être qu’un mauvais souvenir et pour commencer du bon pied cette nouvelle année quoi de mieux qu’une petite liste de choses que j’aimerais tester/continuer/découvrir pour profiter au maximum des 365 prochains jours!

1. Découvrir toujours plus le Monde
Grande voyageuse dans l’âme, 2015 ne m’a pas vraiment satisfaite au niveau des découvertes. Manque de temps, de moyens, de compagnie et d’envie. Cette année je compte bien éviter tout cela, visiter plus de villes/pays (même proches) et pourquoi pas, visiter seule si la compagnie vient à me manquer.

2. Poursuivre ma pratique sportive
Musculation, course à pied et yoga ont fait partie de mon quotidien et la nouvelle année ne va pas changer cette bonne dynamique. Et pourquoi pas commencer un nouveau sport, je lorgne pas mal sur les sports de combat en ce moment, peut être une inscription prochaine à un club de boxe. Affaires à suivre….

3. M’inscrire à une course officielle
C’est un pas que je n’ai jamais oser franchir, hé oui, j’ai quelques appréhensions qui m’ont toujours empêcher de m’inscrire (peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir comment tout ça s’organise, d’être trop amatrice…). Mais cette année je compte bien passer outre ces craintes idiotes et enfin y aller ! (je vise le Run in Marseille fin mars et La Parisienne en septembre pour commencer).

4. Reprendre sérieusement la lecture
Comme je vous l’expliquais dans cet article, je me suis remise récemment à la lecture que j’avais abandonné pendant un trop long moment. J’ai aussi eu la chance de m’offrir une tablette de lecture Kindle qui s’avère être un investissement particulièrement rentable et qui favorise d’autant plus ma consommation de livre pour mon plus grand plaisir. En ce moment je termine « Au bonheur des dames » D’Émile Zola (et oui, tous les classiques de la littérature font partie du domaine public et sont donc gratuits)

5. Prendre soin de moi
Le sport a marqué toute mon année 2015, cependant j’ai considéré mon corps comme une machine et ne l’ai finalement récompensé que très peu. Résultat? peau sèche, courbatures régulières (pas bien de sauter les étirements) et cheveux en jachère. Je compte bien reprendre tout ça en main. Ma salle de sport dispose d’un sauna que je compte bien utiliser régulièrement pour faire le plus grand bien à mon corps. Bientôt RDV chez le coiffeur et début d’une nouvelle routine naturelle pour mes cheveux et ma peau. 2016 sera cocooning ou ne sera pas 🙂

Toutes ces bonnes résolutions pour 2016 n’annoncent pas de changements radicaux dans ma vie, et tant mieux car elles auraient été très difficiles à tenir. Écrire noir sur blanc ces quelques nouvelles initiatives va, je l’espère, me permettre de m’y tenir au maximum. 

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2016 ?

dbf34e1f49f74deb1193b743029c2594
Profitons. (ici)

Le challenge de la recherche d’emploi

Oui, je vais lâcher le mot, je suis chômeuse. Oui mais attention, une chômeuse qui ne touchera pas d’indemnité, qui n’a jamais vraiment travaillé (parce que des stages, c’est pas du travail, hein, la preuve on est payé une misère), une jeune diplômée quoi ! Je ne vais pas parler aujourd’hui des offres d’emplois et de stages aberrantes (recherche jeune diplômé avec 10 ans d’expérience pour un salaire de merde…) mais plutôt me concentrer sur le challenge que représente moralement cette période pas très marrante, un véritable ascenseur émotionnel. retour sur mes erreurs pour lesquelles j’essaye de trouver des solutions afin de rester positive. Discutons-en.

Au début, tout le monde m’a dit que parler 3 langues, avoir un bac+5 dans une filière universitaire encore plus ou moins respectée et une première expérience de stage fructueuse me permettrait de trouver un emploi facilement, pas plus de 2 ou 3 mois. Bon alleeer, maximum tu trouveras en janvier. OK. En attendant, je me suis rendu compte que la recherche d’emploi était bien plus un travail sur soi-même qu’une démarche de séduction de l’employeur.

J’entame actuellement mon 4eme mois de recherche et autant dire que je ne vois pour l’instant aucune issue heureuse. Je suis passée par plusieurs phases : détermination (le 1er mois), la déprime(le 2nd mois), le déni(après le premier entretien négatif), la remotivation (après une convocation pour un entretien) et maintenant le dépit (après un nombre affolant de CV envoyés et restés sans réponse(même négative)). Rien que ça. En quatre mois oui oui. Et la remise en question perpétuelle : dois-je me concentrer sur des offres qui me plaisent sincèrement? Dois-je m’ouvrir à des boulots moins intéressants? Dois-je vendre mon âme pour une société dont je ne respecte pas les valeurs ? (non)

tumblr_lpox91S6gB1qclt3z
Après une journée de recherche d’annonces, de réécriture de CV et d’espoirs…

Le plus difficile c’est l’attente. Souvent pour rien puisqu’un bon nombre d’entreprises (ou même d’administration, j’suis pas sectaire) ne prennent pas la peine de répondre à ses candidats, même après relance(s). Aujourd’hui je me retrouve à un point où je suis heureuse de recevoir une réponse négative. J’ai au moins l’impression d’exister.

À cette attendre, s’ajoutent le manque de confiance, et la dévalorisation qu’entraîne le chômage. J’ai naturellement peu confiance en moi, c’est d’autant plus vrai que je dois, de surcroît, être victime d’un petit syndrome de l’imposteur qui ne doit pas m’aider à être convaincante (à ce sujet, je vous conseille cet article de Madmoizelle, en fait je vous conseille tout le site de Madmoizelle, je les aime ces madmoizelles ❤ ). J’ai quelques amis de promo qui ont su tout de suite trouver du travail, rebondir et s’épanouir. Je les envie beaucoup, bien que je sois très heureuse pour eux! Mais à cause d’eux impossible de ne pas me dire que je suis nulle, incapable de faire la même chose et bonne à rien… j’ai beau chercher à voir où est le problème et le manque de confiance en moi semble être un début de réponse.

Pour ne pas devenir folle et sombrer dans la dépression pure et simple (car oui, je pense que dans ce type de situation on est très fragile mentalement) j’ai revu et corrigé l’organisation de mes activités quotidiennes. En effet, lors de mes premières semaines de recherches, je passais des heures et des heures scotchée à mon ordinateur à taper des lettres de motivation, chercher des offres et prospecter des informations sur les entreprises. JE NE PENSAIS QU’À ÇA et je ne prenais le temps pour rien d’autre!! Grave erreur. Ça m’a vite rendue folle. J’ai donc revu mon emploi du temps en m’imposant des moments d’activités qui me changeraient les idées : ma soudaine motivation pour le sport n’est pas anodine, je me suis également lancée dans des DIY qui me faisaient de l’œil depuis des années. J’ai trouvé un petit job qui me fait plaisir (tout petit, pour ne pas empiéter sur ma recherche de l’emploi rêvé) (en l’occurrence je donne chaque semaine des cours de soutien scolaire).

Ma grande erreur à été de me replier sur moi même. De retour au foyer familial, j’ai perdu contact avec mes amis. Ne souhaitant pas les embêter avec mes histoires de chômeuse et aussi parce que j’avais l’impression de n’avoir rien d’intéressant à leur dire j’ai préféré ne donner aucune nouvelle(peut-être aussi parce qu’ils sont dans la même situation que moi et que je ne voulais pas plomber aussi leur moral). Avec du recul je regrette car j’ai d’excellents amis qui m’en ont voulu de n’avoir pas partagé mon mal être (rassurez-vous, aujourd’hui ma vie sociale est redevenue parfaitement normale).

En fait, j’ai fait l’erreur de résumer le chômage comme une période d’inactivité pour laquelle il faut consacrer 100% de son temps pour y remédier.

Aujourd’hui, malgré cette situation qui me pèse et l’attente toujours plus pénible, je refuse le fatalisme et projette de partir vivre à l’étranger dans un futur proche. Aller voir ailleurs si c’est mieux, c’est peut-être fuir la réalité, c’est peut-être fuir la France qui ne m’a pas donné la chance de travailler pour elle, mais c’est surtout l’occasion pour moi de repartir sur de nouvelles bases. Une nouvelle aventure pour une nouvelle vie!

Si vous aussi vous avez traversé ou vous traversez actuellement cette situation, je suis curieuse de savoir comment vous l’avez géré !

5 choses qui me rapellent chaque jour que c’est bientôt Noël

Et qui m’éneeeeeeeervent !

Comme tout le monde j’adore Noël et j’adore me plonger dans cette ambiance douillette, rassurante et familiale. Pourtant j’ai l’impression qu’autour de moi tout ne tourne qu’autour de cette fête et me provoquent peu à peu une overdose de Noël. J’ai donc décidé de lister tous ces détails qui contrarient lorsque débarque le mois de décembre et les solutions que j’ai trouvé:

  1. Ma boite mail qui se remplie chaque jour d’une multitude de prix « imbattables » et d' »offres immanquables » à l’approche de Noël : Alors là j’ai décidé de faire un truc que je repoussais jusqu’alors, c’est à dire le désabonner de toutes les newsletters commerciales qui spamment quotidiennement ma boite mail. Pour l’instant j’en suis à pas moins de 30 demandes de désinscription et j’avoue que je suis pas peu fière d’avoir vaincu ma flemme !
  2. Mon compte en banque qui se vide beaucoup trop rapidement, et même pas pour mon bénéfice personnel 😦 : Dommage collatérale du point numéro 1 et de l’obligation familiale et amicale d’offrir des cadeaux, je doit admettre que pour ce point là je n’ai pas vraiment de solution. Si ce n’est le plaisir d’offrir (j’ai tellement hâte de voir mon neveux de 2 ans 1/2 ouvrir ses cadeaux les yeux pleins d’étoile ).  J’espère quand même que je recevrai tout autant de cadeaux que j’en ai offert… hihi
  3. La multiplication de vidéos « Vlogmas » sur Youtube  : Je suis un grosse fan de youtube, que ce soit des vidéos sérieuses, d’humour, de beauté, ou scientifiques, je suis bon public. Mais sérieux, ce concept de calendrier de l’avent vidéo ça me gonfle! L’idée est originale mais est reprise par pleins de youtubeurs et, bien que leur travail quotidien soit admirable, j’en ai un peu marre de voir en suggestion toute ces vidéos qui ne racontent pas grand chose (sinon proposer des concours. D’où leur succès…). Je préfère la qualité à la quantité.
  4. Les températures se rapprochent de plus en plus de zéro, voir pire 😮 !!! : (et pourtant il parait que cette année il fait exceptionnellement chaud en plus…)  Là je regrette forcément ma vie d’étudiante à Aix en Provence, j’avais oublié que la vie dans le Nord c’est le pôle Nord... Du coup j’allume mes belles bougies parfumées de Noël et je m’emmitoufle dans mes plus beaux pyjamas en polaire.
  5. Ma gourmandise est au maximum de sa forme : Comment résister à toutes ces recettes fromagères et crémeuses ou chocolatées et fondantes qui pullulent sur internet et dont les photos me font rêver. mmhhh rien que d’y penser j’ai déjà faim !

Et vous, vous êtes aussi contrariés par certains détails à l’approche de Noël ?

IMG_1648
Un thé, une bougie, et tout va pour le mieux!