Mes basiques de parapharmacie + Bon plan

Hello !

Hier j’ai encore dévalisé ma parapharmacie pour faire le plein de produits avant ma rentrée (et oui j’ai un travail !). J’ai acheté des produits que je ne connaissais pas (et dont je vous parlerais plus tard) et d’autres qui font partie de mes « basiques » que je rachète dès qu’ils sont terminés tant je les aime. Tour d’horizon :

 Processed with VSCO with f2 preset

Baume rêve de miel, Nuxe

Processed with VSCO with f2 preset

Ce baume est un classique de la marque, il répare et nourrit les lèvres de manière approfondie avec une délicieuse odeur d’agrumes (oui je trouve qu’il sent le citron et pas le miel… allez savoir pourquoi). Je le rachète systématiquement une fois le pot terminé, et pour le coup il dure très très longtemps. Certains diront que son format n’est pas pratique, ni hygiénique. C’est vrai, mais étant donné l’épaisseur du produit sur les lèvres, je ne l’utilise que la nuit et jamais en journée, et mes mains sont toujours propres au moment de l’utiliser. Pas de problème pour moi de ce côté !

Shampoing sec au lait d’avoine, Klorane

Processed with VSCO with f2 preset

Tout le monde connaît le shampoing sec. Après avoir testé il y a longtemps le batiste je me suis dirigée vers le klorane beaucoup plus fin et dont l’odeur est bien plus douce. Il est salvateur pour moi qui fais beaucoup de sport mais qui ne peut pas me laver les cheveux tous les 4 matins sous peine de ressembler à une friteuse. De plus, il ne laisse pas de trace blanche disgracieuse et donne un peu de volume pour les matins ou vraiment c’est la cata 😉 . Évidemment, comme tous les shampoings secs il contient de l’alcool, il faut donc l’utiliser avec parcimonie, mais vraiment, je vous le recommande !!

Shampoing à la pulpe de Cédrat, Klorane

Processed with VSCO with f2 preset

Encore un produit klorane, j’ai longuement hésité avec celui au lait d’avoine, mais celui-ci me laisse les cheveux si aérien que je vais vous le présenter. Destiné aux cheveux normaux regraissants vite, je me suis vite reconnue dans cette description. Le cédrat a une action nettoyante et détoxifiante tout en douceur et effectivement, mes problèmes de cheveux gras sont nettement moins visibles dès lors que je l’utilise. C’est pourquoi je reviens toujours vers lui. Comme tous les produits Klorane l’odeur est délicate et le produit très agréable à utiliser.

Cependant, je n’ai pas encore trouvé l’après shampoing idéal (et c’est pas faute d’en avoir testé) qui me permettent à la fois de démêler mes cheveux, de les rendre tout doux sans pour autant les faire re-graisser à vitesse accélérée.

Eau florale de rose bio, Sanoflore

Processed with VSCO with f2 preset

Cette eau florale sent délicieusement bon la rose (si on aime cette odeur bien sûr) et je l’utilise après le démaquillage ou le matin avant d’appliquer ma crème de jour. Elle permet de peaufiner mon démaquillage le soir, ou de réveiller ma peau le matin. La sensation sur la peau est particulièrement agréable et j’ai même l’impression qu’elle hydrate ma peau et quelle éclaircie-réveille mon visage (bien que je doute de l’efficacité d’un produit qui reste quelques secondes sur mon visage). Bref, son utilisation est devenue un réflexe pour moi !

Cicalfate, Avène

Processed with VSCO with f2 preset

Cicalfat c’est LA crème à avoir obligatoirement dans son placard. A la fois apaisante, assainissante et réparatrice cette crème soigne toutes les petites irritations et cicatrices de la peau. Elle est particulièrement efficace sur mon début d’eczema (qui débarque dès que je suis trop stressée) mais aussi sur mes cicatrices d’acné. Je l’utilise pour tous les bobos du quotidien (bon à savoir : elle est également indiquée pour les enfants) et le tube semble infini.

Hydrance optimale riche,  Avène

Processed with VSCO with f2 preset

Vous l’aurez compris, les produits Avène sont pour moi des valeurs sures. Et Hydrance est une crème hydratante toujours présente dans mon placard même si je lui fais parfois quelques infidélités. J’utilise également sa version avec une protection UV pour le jour. Une fois utilisée, ma peau est correctement hydratée et souple. Non comédogène et sans parfum elle m’a sauvé plus d’une fois lorsque ma peau plutôt sensible ne supportait plus rien. Pas hyper sexy mais un allié parfait pour le quotidien 😉  Par contre je ne recommande pas du tout sa version « légère » qui n’a aucun effet pour moi…

 

  • Attention Bon Plan pour les parisiennes qui ne connaitraient pas encore : j’achète TOUS mes produits de parapharmacie dans la pharmacie Citypharma Saint Germain située au 26 rue du four dans le 6e arrondissement. Surnommée « pharmacie la moins chère de Paris » ses prix sont ultras compétitifs ! le seul revers est qu’elle est prise d’assaut par tous les touristes de paris et est constamment remplie de monde. Mais le déplacement en vaut la peine que vous l’assure.

 

Et vous quels sont vos basiques ?

Mon Cold Winter Challenge 2016

Hello,

Aujourd’hui parlons peu, parlons lecture : je vous le disais la dernière fois,  Margaux liseuse, la super youtubeuse a lancé l’édition 2016 du cold winter challenge, un défis de lecture dédié à l’hiver et à l’ambiance de Noël ! Plus précisément cela consiste en une PAL de livre dédiée à l’ambiance de l’hiver ou de Noël dans laquelle on piochera entre le 1er décembre 2016 et le 31 janvier 2017. Le but étant de lire la PAL que l’on s’était fixé et de partager le tout sur le groupe facebook éponyme ses lectures et son expérience. Cette année, et pour corser un peu le challenge, deux menus sont prévus : l’un sous le thème « Montagne enneigée » et l’autre sur « La magie de Noël ». Le but étant de lire 2 livre sur l’une des thématique (ou des deux thématiques si on lis beaucoup!).

Je n’ai pas encore défini ma PAL pour ce challenge, mais j’ai déjà prospecté avant de faire mes achats. Voici ma petite sélection et leur résumé, si cela peut vous inspirer 🙂

Le revenant, Michael Punke

https://i1.wp.com/extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/PC/P3/9782258104105.jpg
1823, Missouri. Tandis qu’une première expédition a été attaquée et annihilée par une tribu indienne, la Rocky Mountain Fur Company force sa chance et engage une poignée d’hommes dans une nouvelle tentative pour rallier Fort Union par un trajet inédit et périlleux. Parmi l’équipée, le trappeur Hugh Grass est attaqué par un grizzli quelques jours après le départ. Défiguré, la gorge et l’abdomen dévastés par les coups de pattes de l’animal, il est laissé en arrière avec deux hommes, chargés de le veiller jusqu’à sa mort. Mais Grass s’accroche à la vie. Et chaque heure qui passe rend le trajet pour rallier Fort Union plus dangereux à Fitzgerald et au jeune Jim Bridger, tous deux portés volontaires pour rester avec Grass. Convaincu par le premier d’abandonner leur compagnon agonisant à son funeste sort, Bridger disparait à son tour dans les bois. C’est la dernière image que le trappeur gardera de ses anciens partenaires. Quelques heures plus tard, contre toute attente, il reprend connaissance. Il est seul, en territoire indien, sans arme, sans nourriture. Incapable de se déplacer, souffrant le martyr en raison de ses blessures infectées, délirant, déshydraté, il s’accroche à la vie comme un damné. Son unique motivation : la vengeance. Peu à peu, mû par la colère et aguerri par l’expérience d’une vie hors norme, il reprend des forces. Commence alors le récit hors du commun d’un homme prêt à tous les sacrifices pour retrouver ceux qui l’ont abandonné dans l’Ouest, plus sauvage que jamais.

Par une nuit d’hiver, Nora Robert

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51J5LHPmE8L._SX309_BO1,204,203,200_.jpg
Quand, par une nuit d’hiver, la caresse des flocons éveille un tourbillon d’émotions nouvelles et de sensations intenses…
Les quatre histoires réunies dans ce livre nous invitent au cœur d’un hiver romantique et scintillant, où rêves d’amour et désirs passionnés se mêlent à la douceur feutrée de la neige.
Coup de foudre pour Shane Abott, éprise de son nouveau voisin, un homme mystérieux au regard tourmenté qui semble n’aspirer qu’à la tranquillité et au silence, loin de toute présence féminine…
Rêve inattendu pour Mac Taylor dont les jumeaux Jack et Zeke, se sont mis en tête de commander au père Noël une nouvelle maman…
Rencontre troublante pour Hillary Baxter dont la carrière de mannequin ne lui avait guère laissé, jusqu’à présent, le temps de songer à l’amour.
Passion de toujours pour Jason Law, qui, après des années passées à l’étranger, retourne dans le village de son enfance, reconquérir celle qu’il n’a jamais cessé d’aimer et qui avait promis de l’attendre…

Noel à Virgin River, Robyn Carr

https://i0.wp.com/www.jailupourelle.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/9782290059654_1/Noel-a-Virgin-River-9782290059654-30.jpg
À Noël dernier, Marcie Sullivan perdait son mari Bobby, grièvement blessé après avoir servi en Irak. Pleine de vie et d’espoir, elle part cette année direction Virgin River pour les fêtes. Pourquoi cette bourgade perdue dans les montagnes de Californie ? Pour retrouver Ian Buchanan, un ancien marine et ami de Bobby…

N’oublie pas mon petit soulier, Gabriel Katz

https://i2.wp.com/www.editions-jclattes.fr/sites/default/files/styles/large/public/images/livres/9782702442609-001-X_0.jpeg

En acceptant ce job de Père Noël aux grands magasins, Benjamin Varenne ne s’attendait pas à déclencher un cataclysme dans sa petite vie de comédien raté. Beau gosse, séducteur, il va flasher sur la seule fille de Paris qu’il aurait mieux fait d’éviter comme la peste. II faut dire que Victoire, cette petite bombe irrésistible, n’est pas la gosse de riche qu’elle a l’air d’être, mais la femme d’un mafieux albanais, qui ne plaisante pas avec le code de l’honneur. Happé dans un engrenage de luxe et de violence dont il ne maîtrise pas les rouages, Benjamin va devoir improviser et, contrairement à ce qu’il pense, ce n’est pas ce qu’il fait de mieux. Des palaces parisiens aux îles paradisiaques du golfe de Thaïlande, il va vivre le Noël le plus mouvementé de sa vie.

Snow Queen, Michael Cunningham

https://i1.wp.com/www.paris-newyork.tv/wp-content/upload/2015/07/97827144586290-2556411.jpg
Un hiver, à Central Park, Barrett aperçoit une lumière mystérieuse. L’instant lui évoque son frère, Tyler, junkie, musicien doué et déchu ; Beth, la fiancée de Tyler, rongée par un cancer ; Liz, l’amie, leur presque mère ; et éclaire aussi ses failles et ses amours déçues. Un signe, sublime. Comme l’amour qui unit ces êtres blessés. Si le temps et les rêves passent, reste la tendresse. Grand romancier des âmes perdues et de la mélancolie, Michael Cunningham tisse une puissante fable moderne sur l’amour, fraternel, éternel, et la rédemption. Inoubliable.

La Liste de Noël, Jojo Moyes

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/518Hj2uHNaL.jpg

*BON PLAN à savoir* cet ouvrage est gratuit en version Kindle !!

Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres.
Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année…

Contes de noël, Charles Dickens

https://i0.wp.com/www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1340/1340373-gf.jpg
Une compilation des contes de noel écrit par le fameux charles dickens

Coup de foudre sous la neige : 2 romans, Sarah Morgan, Kate Hoffmann

https://i1.wp.com/plumebleuee.com/wp-content/uploads/2015/12/812XCYseT9L.jpg
Un Noël dans ses bras, Sarah Morgan
Evie n’avait pas prévu de mettre son patron sur sa liste au Père Noël : le prince charmant milliardaire qui embrasse la femme de chambre, il y a longtemps que ça ne se fait plus, si ? Mais quand un paparazzi les photographie ensemble et qu’Evie se retrouve au bras de son irrésistible patron à jouer la comédie des fiançailles sous le sapin, elle se met à rêver du plus beau des cadeaux : l’amour…

Noël en Alaska, Kate Hoffmann
Pendant ce temps, Julia, elle, a décidé que l’amour, Noël et autres illusions, on ne l’y prendrait plus. Mais Sam, son fils de huit ans, veut sa part de magie : il se lance, tout seul, à la recherche du Père Noël, et se cache dans un petit avion en partance pour le Grand Nord… Un coup de fil furieux prévient Julia : à l’autre bout de la ligne, le pilote — il vient de trouver Sam et somme Julia de venir immédiatement récupérer son fils…

La danse hésitante des flocons de neige, Sarah Morgan

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/8169VN7aRXL.jpg

J’ai lu ce livre l’hiver dernier, retrouvez ici ma critique !

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

Allez vous participer au cold winter challenge cette année? si oui, quelles sont vos lectures prévues?

Ma semaine sur internet #3

Hello, Hello !

Encore une semaine de passée, et internet ne s’est pas arrêté pour autant 😉 Voici ma petite sélection de ce qui a marqué ma semaine !

Le blues de la recherche d’emploi, par Vickie in the sky

http://i0.wp.com/www.vickieinthesky.com/wp-content/uploads/2016/11/laptop-handbag-and-coffee-cup-on-wooden-table.jpg?w=800

Comment ne pas me reconnaitre dans cet article de Victoria… je suis passée par les mêmes questionnements, les mêmes doutes sur la recherche d’emploi (et sur laquelle je vous prépare un article) moment qui devient rapidement angoissant si l’on n’y est pas préparé ou bien entouré (car oui la famille, même si bienveillante, peut parfois nous faire du mal). En tout cas, je lui souhaite de recevoir une réponse positive, pour un poste idéal, le plus rapidement possible !

=> du coté des recettes je n’ai pas réussi à me décider entre les deux suivantes, mais la thématique tourne autour des pois chiches !

Mousse au chocolat sans oeuf et sans crème (ingrédient mystère), de recettes by Hannane

Mousse au chocolat sans oeuf et sans crème (ingrédient mystère)

Avouez qu’on ne se doute pas que c’est avec du jus de pois chiche (si si, celui qu’on trouve dans les boîtes de conserve) que cette sublime mousse au chocolat a été faite ? En tout cas, j’ai hâte de pouvoir essayer 😉 mention spéciale pour la recette bonus de « taïb w hari », ce sont des pois chiches au cumin très connus au Maroc et consommés en street food qui me donnent très envie.

Falafels au four, par Christelle is flabbergasting

https://i1.wp.com/www.christelleisflabbergasting.com/wp-content/uploads/2016/11/CIF_Falafels-3.jpg

Je n’aime pas vraiment la friture, mais j’adore les falafels, cette recette tombe à pic !! et me donne très très très envie 😉 (oui, j’aime manger, vous l’aurez compris héhé)

DIY – Terrarium de succulentes, par A way of travel

diy-tuto-terrarium-plante-grasse-succulente-7

J’adooooooore les terrariums et mon board pinterest pourrait en témoigner. J’ai récemment acheté une cage et je ne savais pas vraiment comment la remplir. Ce DIY est tellement simple que je vais m’y mettre rapidement. Ça en jette, non ?

 

Abus et privilèges des élus, de Cyrus North

En cette période électorale, je crois qu’il est de bon ton de remettre quelques idées en place. Cyrus North (youtuber que je ne peux que vous conseiller, il ne fait pas vraiment de vidéo sur la politique, mais plutôt sur la philosophie de manière très accessible et toujours très bien sourcées) décortiquent les privilèges dont bénéficient nos représentants élus en France et leurs abus. Si tous ne pillent pas notre argent public, il faut être conscient que certaines situations ne sont pas normales et méritent d’être rendues publiques ! A voir !

Et vous, qu’avez-vous lu/vu cette semaine?

J’ai testé pour vous : les masques Dr Jart+

Hello!

La semaine dernière alors que je trainais chez Séphora et que j’allais acheter mes traditionnels masques de cette même marque mes yeux se sont posés sur ceux de la marque Dr. Jart+ que je ne connaissais absolument pas. J’en ai donc pris deux pour tester (malgré leur prix exorbitant pour une seule utilisation… mais bon, je suis prête à tous les sacrifices pour ma peau toute nulle 😉 ).

sephora_masque_dr_jart

Donc je me suis un peu renseignée : Dr Jart+ est une marque coréenne qui collabore avec des dermatologues et des médecins spécialisés dans les soins de peau issus d’innovations technologiques ultras pointues (rien que ça… ouhlala). La marque propose toutes sortes de produits hydratants, exfoliants, nettoyant et des masques en tissu, donc. Je connais la réputation des coréens pour le soin qu’ils apportent à leur peau et cela me rassure.

Aujourd’hui je n’ai testé que le masque en tissu Dermask Micro Jet Clearing Solution censé atténuer les imperfections et corriger les teints irréguliers.

Ce qu’en dit Séphora : Ce masque feuille, en microfibre soyeuse et hydratante, se destine aux peaux à problèmes et apaise les rougeurs. Présentant une texture ultra-soyeuse, le matériau fin de ce masque adhère délicatement à la peau pour une absorption équilibrée et uniforme des ingrédients. Le glutathion, un puissant antioxydant, uniformise le teint de la peau et contribue à atténuer l’apparence des tâches foncées et des décolorations. Un trio d’ingrédients essentiels comprenant de l’acide salicylique, de l’huile essentielle d’arbre à thé et de la nicotinamide afin d’absorber l’excès de sébum, pour une peau éclatante et lumineuse. 

Beau programme, n’est ce pas? ?
Que que j’en ai pensé ! Alors déjà, le masque est BEAUCOUP plus agréable et facile à utiliser que les masques Séphora (que j’aime bien, mais il faut bien avouer qu’on se demande sur quel modèle ils ont fait leurs masques), on sent que c’est de la qualité. Le tissus est épais et bien imbibé de produit et se cale parfaitement sur mon visage.

Après 20-25 min sur le visage, j’enlève le masque et, comme conseillé, je ne nettoie pas mon visage pour laisser le produit agir sur ma peau. Résultat ? Une peau toute douce, pas du tout agressée. Au contraire, ça lui a fait beaucoup de bien. Effectivement la peau semble repulpée et plus lumineuse ! Bon pour l’effet sur les imperfections je ne me prononce pas puisque je ne pense pas qu’en une seule utilisation on puisse voir une différence.

Bref, le bilan est plus que positif et je rachèterai sans hésiter (même si je n’en achèterai pas toutes les semaines vu le prix de 5,95 €). Les produits sont trouvables chez Séphora et *alerte idée cadeau de Noël* (et ouais c’est bientôt…) ils vendent une compilation de leurs masques, huit au total, sous forme de livrhttps://i0.wp.com/www.sephora.fr/media/catalog_ProductCatalog/m14350742_P2665009_princ_medium.jpge appelé « Book of Dermask« . J’aimerais beaucoup le recevoir …. #jedisçajedisrien ahah

https://i1.wp.com/www.sephora.fr/media/catalog_ProductCatalog/m14921337_P2665009_1_zoom.jpg

Connaissez vous les produits Dr Jart + ? Qu’en pensez vous ?

Mes coups de cœur du moment sur Netflix

Hello la compagnie,

Aujourd’hui je plaide coupable, j’ai pêcher. J’ai binge-watché. Sévère. Mais sur des séries de qualité, disponible sur Netflix (mon amour vous le savez). Si vous êtes à la recherche d’une bonne série, les trois que je vais vous proposer son à envisager. Très différentes les unes des autres je suis sûre que vous y trouverez votre compte (sauf si vous les connaissez déjà, alors là je sers plus à rien).

The crown

Affiche

Le pitch officiel : La série se concentre sur la Reine Elizabeth II, alors âgée de 25 ans et confrontée à la tâche démesurée de diriger la plus célèbre monarchie du monde tout en nouant des relations avec le légendaire premier ministre Sir Winston Churchill. L’empire britannique est en déclin, le monde politique en désarroi… une jeune femme monte alors sur le trône, à l’aube d’une nouvelle ère.

Mon avis ? série événement du mois de novembre, j’ai regardé les 10 épisodes en 3 jours tellement j’ai accroché. Cette première saison se consacre aux premières années de règne de notre chère Elizabeth, traite de ses doutes quant à son rôle de  Reine, de femme et même de sœur. Les décors sont parfaits et les reconstitutions historiques spectaculaires. On y découvre un Winston Churchill paternel fidèle à sa réputation d’homme de caractère et émouvant puisque l’on assiste à ses dernières heures d’homme de pouvoir. J’y ai découvert des relations complexes entre Elizabeth et son mari, mais également avec sa sœur. Des pans de l’histoire que j’ignorais totalement. Le tout parfaitement rythmé, en ne s’y ennuie pas

Black Mirror


Le pitch officiel : Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran…

Mon avis ? pour cette série, le binge-watching n’est pas l’idéal. Voir même déconseillé. Pourquoi? Chaque épisode est un coup de poing et se déguste comme un petit bonbon. Charlie Brooker, le réalisateur et scénariste, nous livre une série critique sur l’influence et les dangers de la technologie, non pas à cause de la technologie elle-même, mais de l’utilisation qu’en a fait l’Homme. Chaque épisode développe une intrigue ingénieuse, avec ses personnages spécifiques dans un futur proche du nôtre. Toutes les histoires sont  dérangeantes et bouleversantes, nous pousse à se questionner sur notre rapport aux technologies. Je ne m’attendais pas à être aussi étonnée et fascinée par cette série à ne manquer sous aucun prétexte (ne vous arrêtez pas au premier épisode, qui est loin d’être le meilleur).

Peaky Blinders

Affiche

Le pitch officiel : En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-Guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Mon avis ? Les décors et les lieux de tournages sont magnifiques, la bande-son est rock’n’roll et un scénario en béton sont les ingrédients de cette série qui nous rend immédiatement accros. L’acteur, Cillian Murphy, apporte une profondeur et un charisme au personnage de Thomas Shelby, à tel point qu’on en vient à admirer ce dernier, malgré sa personnalité peu avenante dans un premier temps. Ce qui fait la force de cette série c’est son ambiance et son intrigue pleine de rebondissements et parfaitement ficelée. J’ai déjà dévoré les deux premières saisons. Du grand spectacle digne des plus grands films de gangsters !

  • J’ai eu aussi quelques déceptions sur Netflix, en particulier la série « Reign » sur la reine Marie Stuart d’Écosse que j’ai trouvé extrêmement mauvaise, invraisemblable d’un point de vue historique et  complètement clichée… Un véritable teen-movie qui nous raconte l’histoire de France et d’Écosse à la sauce américaine.

J’espère avoir pu vous faire découvrir de nouvelles séries et qu’elles vous plairont tout autant qu’elles m’ont plu.

Ma semaine sur internet #2

Bonjour bonjour !

Une journée de retard pour cause de problème internet… Mais l’article était prêt alors je vais tout de même le publier 😉 Au programme cette semaine : du confort, de la confiance en soi, du problème du harcèlement en ligne, une recette fondante de saison et un challenge lecture ! On y va?

Éloge du confort, sur Tendance de Mode

Café + grosses chaussettes
J’aime les chroniques, un peu plus personnelles, de Lise. Celle-ci me parle particulièrement puisqu’elle nous parle de sa notion de confort vestimentaire, qui, au fil des années, est devenue moins sophistiquée, plus cosy, une fois rentrée chez elle. Je suis moi-même encore à une étape où je suis finalement toujours dans le contrôle de mon image, même chez moi. Depuis que je vis seule, cette habitude a tendance à s’inverser, du fait aussi que j’ai investi dans un homewear confortable, et assumable, en « public ».

Solo, de Garance Doré

solo-garance-dore
Vous connaissez ma passion pour Garance Doré. Elle ne s’est pas affaiblie à la lecture de cet article dans lequel elle nous parle de ces moments que l’on passe seul alors que la vie en société nous a habitué à les passer le plus souvent accompagnée : je parle bien du ciné, du restau, et en l’occurrence Garance nous parle de sa première soirée seule. J’aime aller au cinéma, voir des expos et même vivre toute seule, par contre, pour manger au restaurant où boire un verre à un bar c’est une autre histoire … Cet article me donne envie de sortir de ces zones de confort !

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires, sur Madmoizelle

Petit précis de cyberharcèlement illustré en 295 commentaires

Un article un peu moins cosy que les précédents. La rédactrice Clémence Bodoc nous parle ici du harcèlement en ligne dont est victime Marion Seclin, actrice et youtubeuse, depuis la diffusion de ses vidéos sur le féminisme et le harcèlement de rue. Une pluie de commentaires puants de sexisme lui sont et continuent de lui tomber dessus. À lire impérativement, pour voir que l’égalité homme-femme et le respect sont encore des notions inconnues pour certaines personnes en France.

Pâtes à la sauce crémeuse de patate douce, de Besly

https://i2.wp.com/www.besly.fr/wp-content/uploads/2016/11/IMG_2694.jpg
Quand j’ai vu cette photo sur mon fil Hellocoton, impossible de ne pas résister à ces saveurs automnales. Je vais tester dès que possible ! Sinon je ne connaissais pas ce blog qui s’avère être une très belle découverte pour moi 🙂

Cold Winter Challenge 2016, par Margaud liseuse

La plus rousse des booktubeuse nous propose pour une cinquième édition son fameux « Cold winter challenge ». En quoi cela consiste? pour les mois les plus froids de l’hiver, on se prépare une pile à lire spéciale sur les thèmes de la « montagne enneigée » ou encore de la « magie de Noël » et on pioche dedans pendant toute la durée du challenge. Le but étant avant tout de se faire plaisir et de partager avec toute la communauté de participants. Pour l’instant je suis encore entrain d’élaborer ma PAL (mais je vous en reparlerais le moment venue) et puis j’attends qu’il fasse vraiment froid pour me mettre dans cette ambiance si agréable de fin d’année.

 

Et vous quelles ont été vos coups de cœur de la semaine?

 

L’uniforme de la coureuse en automne

Bonjour à tous !

Ça y est, le mauvais temps et le froid sont définitivement de retour. L’année dernière je vous avait donné quelques conseils pour courir par temps froid, et cette année je ne vais pas vous refaire le même article, mais plutôt une sélection de l’uniforme parfait (selon moi). Car oui, l’arrivée d’une nouvelle saison est une excellente excuse pour se faire une nouvelle garde-robe… de sport oui oui oui !

Bon, on notera une certaine constante niveau couleur, le noir est un de mes basiques, tout comme mes tenues de « civile ». J’ai essayé de varier les marques, moi qui suit une inconditionnelle du couple Décathlon-Nike. Mais force est d’admettre qu’ils sont très fort chez Décathlon, et lorsqu’on n’est pas prêt à mettre une fortune en tenue de sport, leurs produits restent d’excellente qualité.

running_automne

Au menu :

1 – Des écouteurs sans fil bien pratiques de la marque Sony

2 – Haut de running à manche longue, parce qu’il fait froid mine de rien. Nike

3 – Une brassière spécialement dédié à la course à pied, indispensable pour ne pas souffrir de la poitrine (et ce, été comme hiver) de l’excellente marque Shock Absorber

4 – Une magnifique veste de running de chez nike (hors de prix, alors je vous propose aussi celle-ci)

5 – L’inévitable brassard à smartphone pour calculer nos performances, ici de la marque Kalenji

6 – Un legging long, pas encore trop chaud pour la saison, stylé et qui, point non négligeable, fait de jolies fesses trouvé sur le site web de Lorna Jane

7 – Des gants, mais ça c’est par ce que je suis frileuse des mains… trouvés chez Décathlon

8 – Un tracker d’activité Fit Bit Charge 2, que j’ai mis sur ma liste de noël en priorité!

9 – Des chaussettes dédiées au sport et à la course à pied, vous verrez ça fait toute la différence niveau confort par rapport à des chaussettes basiques 😉

10 & 11 – Des baskets Nike (parce que ce sont mes préférés niveau confort) Air Zoom Pegasus 33 Shield, modèle que je veux absolument tester (mais j’attends les soldes ahahah)

Je n’en ai pas mis sur la liste parce que je n’en ressens pas vraiment le besoin en ce moment, mais un cache-oreille/bonnet ou encore des jambières peuvent être ajoutées à la panoplie pour plus de chaleur !

Et vous quelles sont vos shoppings sportifs en prévision?